Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le mode Sentinelle des Tesla permettra aux caméras de surveiller les alentours à l'arrêt

Elon Musk a promis une nouvelle évolution pour ses voitures : un mode sentinelle pour prévenir les vols et les dégradations.

Il y a quelques mois, une mise à jour du logiciel installé dans les voitures Tesla a ajouté une fonctionnalité qui était particulièrement attendue : le mode dashcam. Limité dans ce qu'il peut filmer (seule la caméra avant est utilisée), il va bientôt évoluer pour devenir un vrai mode sentinelle, a promis Elon Musk dans un tweet publié le 23 janvier 2019.

Une telle nouveauté permettra d'assurer une surveillance à 360 degrés des Tesla et, par exemple, d'enregistrer des actes de vandalisme pour mieux identifier les coupables. C'est d'ailleurs en réponse à une photo montrant une grosse éraflure qu'Elon Musk a évoqué cette évolution. Elle est prévue pour « bientôt » et sera garantie avec le hardware 2.0 de l'Autopilote (et plus) -- sans aucune option à prendre en plus (Elon Musk a clarifié son premier tweet).

https://twitter.com/elonmusk/status/1087849475622588416?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1087849475622588416&ref_url=https%3A%2F%2Felectrek.co%2F2019%2F01%2F22%2Ftesla-sentry-mode-360-dashcam-elon-musk%2F

Une autre fonctionnalité attendue

L’évocation du mode sentinelle ne date pas d’hier. En novembre dernier, Elon Musk avait demandé aux propriétaires ce qu’ils aimeraient bien voir dans leur Tesla. À l’époque, Seth Weintraub, notamment en charge du site Electrek, avait suggéré : « Un enregistrement via toutes les caméras en cas d’accident. Rendez publique cette fonctionnalité afin que les éventuels vandales et voleurs sachent qu’ils sont enregistrés quand ils veulent s’en prendre à une Tesla ».

À l'heure actuelle, la dashcam -- ou caméra de bord -- demande d'insérer un espace de stockage suffisamment grand, formaté en FAT32 et intégrant un dossier TeslaCam (créé manuellement) pour opérer. Elle peut enregistrer une heure de vidéo avant de remplacer des fichiers, sachant qu'il n'est possible d'archiver que les dix dernières minutes (avec un indicateur de temps). S'il veut prévenir les menus larcins, Tesla devra sans doute être plus ambitieux et autoriser, par exemple, des sauvegardes plus longues. Sans quoi la Sentinelle n'aura pas grand-chose à fournir au moment de récupérer les images...