Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Audi devrait commercialiser sa supercar électrique pour concurrencer le Roadster de Tesla

Audi devrait visiblement produire sa très jolie PB18 e-tron pour alimenter le segment des supercars électriques. 

En août dernier, à l'occasion de la Pebble Beach Automotive Week de Monterey, Audi avait dévoilé la PB18 e-tron, une sportive électrique que l'on avait qualifiée de Batmobile au regard de son design audacieux (et de sa cabine de pilotage). Cette voiture, que l'on pensait réservée à un rang de prototype tape à l'œil, pourrait devenir une voiture de production, a rapporté Auto Week le 9 janvier 2019.

Durant un événement organisé à Amsterdam, Bram Schot de chez Audi aurait confirmé la commercialisation de la PB18 e-tron en quantité très limitée (50 exemplaires). Cela permettrait au géant allemand d'assurer sa présence sur le segment des supercars électriques et de rivaliser avec le Roadster de Tesla.

Ni prix, ni date de sortie pour la Batmobile de Audi

Comme il s'agissait d'une annonce verbale, Audi n'a rien dit sur le prix (il sera élevé) et la date de sortie de la version grand public de la PB18 e-tron. On n'en sait pas beaucoup plus non plus sur les changements qui seront apportés au concept car, beaucoup trop ambitieux pour qu'il soit proposé en l'état. On pense notamment à cette possibilité de passer d'une voiture monoplace à une biplace et à la batterie à électrolyte solide (technologie jamais utilisée dans un véhicule de série).

On précise quand même les caractéristiques de l'engin : 500 kilomètres d'autonomie selon le cycle WLTP (le Roadster de Tesla pourrait grimper à 1 000) et le 0 à 100 km/h avalés en à peine plus de 2 secondes grâce à l'association de trois moteurs électriques (500 kW de puissance). Le tout sans aucune volonté de tendre vers la conduite autonome, l'accent étant mis sur le plaisir du pilotage manuel.