Google a annoncé le lancement de Waymo One, son service de taxis autonomes.

Bloomberg avait vu juste : dans un communiqué publié le 5 décembre 2018, Waymo, filiale de Google, a officialisé le lancement de son service de taxis autonomes. Il est baptisé Waymo One, un nom qui insiste sur le caractère pionnier de l’initiative. Dans un premier temps, il sera ouvert dans l’Arizona et accessible à celles et ceux qui faisaient partie du programme de test (qui ne fermera pas).

«  Avec le temps, nous offrirons Waymo One à plus de gens à mesure que nous ajouterons des véhicules et roulerons dans de plus en plus d’endroits », indique John Krafcik, CEO. Il précise aussi que, dans un premier temps, un superviseur se trouvera dans chaque voiture afin de rassurer les nouveaux venus. 

Comme un Uber

Waymo One s’appuie sur une application à la Uber pour connecter les gens aux voitures autonomes. La procédure est toujours la même : pour commander, on choisit une destination et un point de prise en charge. Le service de Google assurera des trajets sept jours sur sept, 24h sur 24, au sein de l’agglomération de Phoenix. «  Les utilisateurs verront une estimation du prix avant la validation de la commande, basée sur des critères comme l’horaire et la distance jusqu’à la destination », explique Waymo. Jusqu’à trois adultes et un enfant peuvent monter à bord d’un véhicule. 

Conscient que certaines personnes auront quelques questions en tête au moment de monter dans la voiture, Waymo met à disposition un service client disponible facilement dans l’habitacle ou directement via l’application. Où il sera possible aussi de laisser un commentaire pour que Waymo One continue de s’améliorer dans les mois et années à venir.

Service Waymo One // Source : Waymo

Partager sur les réseaux sociaux