Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ça y est, la 5G va faire ses débuts dans la France d'outre-mer

Le régulateur des télécoms a autorisé l'utilisation de fréquences taillées pour la 5G à La Réunion et Mayotte. L'ultra haut débit mobile va pouvoir arriver dans la France d'outre-mer.

L'ultra haut débit mobile va devenir enfin une réalité concrète en dehors de la métropole. Dans un communiqué paru le 31 mai, l'autorité de régulation des télécoms (Arcep) déclare que les autorisations d’utilisation des fréquences liées à la 5G ont été délivrées pour La Réunion et à Mayotte. Ce feu vert profite à quatre opérateurs à chaque fois.

Dans le cas de La Réunion, ce sont les bandes de fréquences 700 mégahertz (MHz) et 3,5 gigahertz (GHz) qui ont été réparties entre Orange, SFR Réunion, Telco OI et Zeop Mobile. Chacun obtient un bloc entre 703 et 733 MHz et 758 et 788 MHz pour la première bande et un bloc entre 3,4 et 3,8 GHz pour la seconde. La taille des blocs varie d'un opérateur à l'autre, selon le montant mis.

La Réunion
La Réunion // Source : capture d'écran

Du côté de Mayotte, les bandes sont 700 et 900 MHz. On retrouve Orange, SFR Réunion et Telco OI. À la place de Zeop Mobile, Maoré Mobile. Les portions pour la bande 700 MHz sont similaires à celles de La Réunion. Pour la bande 900 MHz, les blocs vont de 880 à 915 MHz et de 925 à 960 MHz. La taille de chaque bloc change également d'un opérateur à l'autre.

Deux bandes taillées pour la 5G

Le déploiement de la 5G en France se fait sur plusieurs bandes, mais c'est la bande 3,5 GHz qui a été identifiée comme la bande-cœur de cette nouvelle génération, car c'est elle qui présente les caractéristiques les plus équilibrées entre débit, portée et diffusion dans les bâtiments. La bande 700 MHz est idéale en portée et pour l'intérieur, mais son débit est moindre.

La bande 900 MHz est un cas un peu à part, car elle ne vise pas directement la 5G (c'est une bande qui historiquement a servi pour soutenir l'arrivée des différentes générations de téléphonie mobile, comme la 2G à la 3G, mais aussi la 4G). Dans le cas de la procédure à Mayotte, il s'agissait d'un réaménagement de la bande, pointe le régulateur des télécoms.

L'utilisation de ces nouvelles fréquences est d'ores et déjà possible depuis le 24 mai 2022, relève l'Arcep. Pour la bande 900 MHz, elle fait l'objet d'un léger décalage : les opérateurs doivent patienter jusqu'au 8 juillet 2022. Mais le plus dur reste à faire maintenant : déployer effectivement le réseau, en adaptant les infrastructures déjà en place et en érigeant de nouvelles installations.

Le déploiement de la 5G a commencé dans la métropole fin 2020 et on savait que pour la France d'outre-mer, un décalage de quelques années était à prévoir (hormis des exceptions ponctuelles, comme le long de la route entre Cayenne et le port spatial de Kourou, en Guyane). Les données de couverture seront disponibles sur le site de l'Arcep Mon Réseau Mobile.