Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google Street View a 15 ans et on oublie trop souvent à quel point cet outil est incroyable

Lancé le 25 mai 2007, Google Street View avait pour (petite) ambition de cartographier la planète grâce à des véhicules équipés de caméras. Quinze ans après, aussi fou que cela puisse paraître, Google a réussi. 

Il y a 15 ans, des gens chez Google se sont dit : « Tiens, et si on envoyait des voitures faire le tour de la planète pour prendre des millions de photos ? »Aujourd'hui encore, si une entreprise nous disait avoir cette ambition, nous nous montrerions très sceptiques. Cartographier des routes est une chose, photographier la planète en est une autre. 

Lundi 23 mai, Google France nous a invité à une conférence dédiée aux 15 ans de Street View, lancé le 25 mai 2007. Parce que oui, aussi fou que cela puisse paraître, Google a réussi son incroyable pari. 

Street View, l'outil le plus sous estimé ? 

En 2007, Google avait choisi cinq villes américaines pour initier son projet. Son concept était très bête : le géant du web a équipé une camionnette de plusieurs caméras et l'a envoyé se balader sur des routes. Ses ambitions étaient grandes, mais, comme la vidéo d'introduction ci-dessous en témoigne, Google ne se prenait pas vraiment au sérieux. Il faut dire qu'il fallait être sacrément arrogant pour imaginer qu'un tel projet était possible, surtout en 2007 alors que le premier iPhone n'était pas encore commercialisé et que la 3G était rare. 

https://www.youtube.com/watch?v=91wuBqlny50

Progressivement, Google a « industrialisé » son projet. Les « Street View Car » (en illustration de cet article) ont vu le jour et ont été déployées sur différents continents. 

En 2022, Street View couvre 100 pays, a parcouru plus de 16 millions de kilomètres et stocke au total 220 milliards d'images sur des serveurs que l'on imagine assez volumineux. Google n'a pas su nous dire combien pesait Street View, mais, il y a quelque temps, une image panoramique pesait 300 Mo. Aujourd'hui, la qualité s'est améliorée (meilleure définition, HDR, traitement colorimétrique, etc.). À échelle de 220 milliards d'images, on vous laisse imaginer à quel point Street View est une base de données gigantesque. 

La voiture Street View à San Francisco. // Source : Google

Dans les grandes villes, la carte de Street View est actualisée environ une fois par an (Google a une méthodologie détaillée pour l'aider à aller aux bons endroits aux bons moments). Il tente de ne jamais dépasser les 3-4 ans d'ancienneté dans les endroits plus reculés et répond aussi aux demandes des municipalités, qui lui envoient souvent des demandes d'actualisation. 

Des caméras meilleures et plus légères

Rapidement, Google a compris que les voitures ne seraient pas suffisantes. Pour aller plus loin, il a mis en place d'autres appareils. Il y a les vélos et les sacs à dos, mais mais aussi des initiatives plus insolites, comme le jet ski, une rampe sur roues pour modéliser les intérieurs ou, encore plus fou, le dos d'un chameau. Street View est devenu une institution à part entière. 

Pour modéliser le désert Liwa, Google a misé sur… un chameau. // Source : Google

Avec le temps aussi, les caméras Street View sont devenues plus légères et plus performantes. Elles pesaient autrefois 25 kg, elles pèsent aujourd'hui autour des 12 kg. Google a aussi pu retirer certaines caméras devenues dispensables grâce à l'évolution de la technologie. 

Un des tricycles utilisés par Google pour cartographier des zones inaccessibles en voiture. // Source : Numerama

Les caméras de Street View sont aussi devenues plus « intelligentes » avec le temps. Si elles ont toujours été capables de flouter des visages, elles sont désormais capables de lire des panneaux ou des adresser pour, par exemple, mettre à jour automatiquement les horaires d'un restaurant. 

Des nouveautés pour les 15 ans

À l'occasion des 15 ans de Street View, Google a aussi annoncé quelques nouveautés. Parmi elles, il y a l'introduction d'une nouvelle caméra « Trekkers » en 2023. Plus petite et beaucoup plus légère (7,5 kilos), elle a pour avantage d'être transportable à la main grâce à des poignées pour visiter les intérieurs. Elle peut aussi être fixée sur le toit d'un véhicule pour remplacer l'imposant dispositif d'autrefois. Google va continuer d'améliorer Street View pour en faire un service toujours plus riche. 

Google lancera une nouvelle caméra portative en 2023. À droite, vous pouvez voir le matériel utiliser pour modéliser un intérieur. // Source : Numerama

Autre nouveauté évoquée par Google : la possibilité de remonter dans le temps sur iOS et Android. Si vous allez dans la rue de votre enfance, vous devriez normalement avoir la possibilité de regarder le Street View le plus récent, mais aussi celui d'il y a 10 ans. Cette fonction existait déjà sur le web, mais pas sur smartphone. 

Si cet anniversaire de Google Street View est assez pauvre en nouveautés, il aura au moins pour mérite de nous rappeler à quel point le service est formidable. En 2022, avant de se rendre à un endroit, il est possible de regarder à quoi il ressemble, y compris à plusieurs milliers de kilomètres. Google n'a pas pu couvrir toute la planète, mais ses travaux sont colossaux. On attend toujours le rival d'Apple (Look Around) qui, malgré son introduction aux US en 2019, n'est toujours pas là en France.