Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du téléviseur LG OLED C2 : une image proche de la perfection

Le téléviseur OLED C2 commercialisé par LG s'impose d'entrée comme la nouvelle référence du marché, avec un rapport qualité/prix qui ne cesse de s'améliorer. 

Chaque année, LG met à jour sa gamme de téléviseursSur le segment OLED, les modèles C représentent le cœur du catalogue. Et, en cette année 2022, on passe donc au modèle C2, disponible en de multiples tailles (42, 48, 55, 65, 77 et 83 pouces). La grande nouveauté est à aller chercher du côté de la technologie OLED Evo, articulée autour du nouveau processeur α9 Gen5 AI et des algorithmes toujours plus performants. 

En somme, LG promet une image toujours plus peaufinée, alors que ses produits OLED sont considérés, année après année, comme des références. Autant l'avouer tout de suite, oui, le C2 est notre nouveau chouchou pour trois raisons : une luminosité légèrement accrue, un rendu visuel spectaculaire et son appétence pour les jeux vidéo. En prime, les prix évoluent à la baisse pour certaines tailles : la version 65 pouces est lancée à 2 799 €, contre 2 999 € sur la génération précédente. Pour comparer, le spécimen Sony QD-OLED, technologie supposée supérieure à l'OLED, devrait dépasser les 4 000 €. 

Le téléviseur LG OLED C2. // Source : LG

Enfin du changement dans le design

Pendant des années, LG s'en est remis au même design concernant ses téléviseurs C. Bonne nouvelle : en 2022, le modèle change -- enfin -- de look. Ce ne sera peut-être qu'un détail pour vous, mais pour certains, cela voudra dire beaucoup, puisque le pied n'occupe plus toute la largeur du produit. Pour celles et ceux qui possèderaient un meuble étroit, ce changement est une excellente nouvelle, à moins de privilégier une accroche murale. En revanche, la hauteur par rapport au meuble reste insuffisante pour placer une barre de son sans masquer le bas de l'image. LG serait bien inspiré de rehausser l'écran de quelques centimètres.

Le modèle change enfin de look.

Autrement, le design est d'une sobriété bienvenue, avec des bords encore plus fins pour que les yeux soient immédiatement attirés par ce qui est affiché. À noter que les ingénieurs font appel à des matériaux plus légers pour faire copieusement baisser le poids du téléviseur : quand un C1 65 pouces atteignait les 32,6 kilogrammes, un C2 d'une même diagonale tombe à 16,7 kilogrammes. Cet écart permet de faciliter l'installation, avec des manipulations beaucoup plus faciles. 

Le C2 est fourni avec la même télécommande que le C1, à savoir la Magic Remote équipée d'une reconnaissance des mouvements pour naviguer dans les menus en pointant dans différentes directions. Ce qui signifie que les touches ne sont toujours pas rétroéclairées -- un véritable défaut, surtout à ce niveau tarifaire.

Le pied du téléviseur LG OLED C2. // Source : LG

De la luminosité en plus

On se répète de test en test : les dalles OLED conçues par LG ont vite atteint un niveau d'excellence, qui autorise très peu d'évolutions majeures d'une année sur l'autre. Par conséquent, il faut sortir la loupe pour constater de vraies différences entre un C2 et un C1. La technologie OLED Evo vient quand même redonner un semblant de peps à l'image, grâce à une luminosité en légère hausse (elle dépasse les 800 nits, ce qui n'était pas le cas en 2021). On est certes encore loin d'un téléviseur QLED de Samsung (trop lumineux, de toute façon), mais on commence à s'y habituer. D'autant que le spectacle est vraiment de qualité. 

Entre les noirs d'une profondeur parfaite (les pixels émettent leur propre lumière et peuvent donc s'éteindre complètement), le piqué d'une précision chirurgicale et les progrès de LG en matière de pré-réglages, il est impossible d'être déçu par le C2. En plus d'une base solide liée aux qualités intrinsèques d'une dalle OLED, on bénéfice d'un traitement d'image peaufiné à l'extrême, accouchant d'un rendu tout à la fois naturel et plein de volume. Les couleurs sont d'une justesse irréprochable, y compris sur les éléments les plus compliqués à restituer (par exemple, la carnation), et les aplats sont parfaits. LG parvient aussi à éliminer les quelques désagréments de l'OLED, dans le sillage des blancs moins éclatants.

Très à l'aise avec les jeux vidéo

Comme toujours, c'est avec les contenus HDR, HDR10+ exclu, que le C2 s'exprime avec le plus d'entrain (spoiler : on en trouve de plus en plus sur les plateformes de SVOD). Grâce aux contrastes élevés et à la luminosité supérieure, on en prend plein les yeux de la première à la dernière seconde. On profite par ailleurs d'une fluidité idéale, le moteur de compensation des mouvements étant très performant (alors qu'ils sont souvent à proscrire), et des modes image très bien calibrés (ce qui n'a pas toujours été le cas avec LG).

Tous les voyants sont au vert pour les jeux vidéo sur Xbox. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Polyvalent, le LG C2 est ultra à l'aise avec les jeux vidéo. Outre un retard à l'affichage imperceptible (sous les 10 ms), il offre plusieurs fonctionnalités prisées des gamers : quatre ports HDMI 2.1, 4K à 120 fps, auto latency mode (passage automatique au mode à faible latence quand une console est allumée) et VRR (qui évite les déchirures d’écran) — avec compatibilité G-Sync (Nvidia) et FreeSync (AMD). Il y a même une interface spéciale quand le mode Jeu est actif, avec certaines options spécifiques (exemple : un réglage pièce sombre pour baisser la luminosité et préserver sa vue). Les formats les plus petits -- 42 et 48 pouces -- peuvent d'ailleurs transformer le C2 en moniteur PC très pertinent.

Une interface multi-profil

L'interface maison développée par LG fait aujourd'hui partie des meilleures, aussi bien en termes d'applications disponibles que d'ergonomie. MyCanal, Netflix, Amazon Prime, Disney+… tout y est et, surtout, la navigation est fluide, sachant que le téléviseur peut garder les applications en mémoire pour gagner en rapidité. Compatible avec les assistants vocaux, l'écosystème webOS sait faire des recommandations en fonction des contenus qu'on regarde. Et, en cette année 2022, il gagne la possibilité de paramétrer plusieurs profils différents, au cas où des membres d'une même famille ne partageraient pas les mêmes goûts. 

L'interface webOS en 2022. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

webOS introduit enfin la fonctionnalité Always Ready (Toujours prêt). Quand le téléviseur est éteint, il peut afficher un fond d'écran, lire une musique et être piloté à la voix. Il s'agit d'un moyen -- désactivable -- de donner un peu de vie à une pièce quand on ne se sert pas du téléviseur. Attention quand même à la consommation énergétique, estimée à 33 W (contre moins de 1 W si la veille est complète).

Prix et disponibilité du LG C2 OLED

Le LG C2 OLED est disponible.