Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Windows 11 commence à être disponible pour les internautes les plus pressés

Microsoft commence dès à présent à déployer la version finale de Windows 11. Si la sortie générale est maintenue à la date du 5 octobre, il est possible, sous certaines conditions, de récupérer l'OS dès maintenant.

Officiellement, c'est le 5 octobre 2021 que Windows 11 sera disponible. Microsoft a annoncé cette date sur Twitter à la fin du mois d'août, deux mois après en avoir fait la présentation lors d'une conférence. D'ici une dizaine de jours, donc, les plus pressés d'entre vous pourront mettre la main sur ce nouveau système d'exploitation, à condition d'avoir un PC compatible.

Il s'avère toutefois que le déploiement de Windows a déjà commencé, à une échelle certes très modeste. Comme l'a noté The Verge, la version « finale » de l'OS est proposée depuis le 24 septembre en avance, aux membres du programme Windows Insider (n'importe qui peut s'y inscrire, mais il s'adresse plutôt aux testeurs chevronnés habitués à manipuler des OS instables et bugués.

La sortie générale est fixée au 5 octobre

La version de Windows 11 qui vient d'être déployée sur le programme Windows Insider est celle qui doit être proposée à tout le monde à partir du 5 octobre, sauf coup de théâtre. Elle est aussi proposée dans un fichier ISO pour l'installer depuis un support amovible ou sur un autre poste informatique. Là encore, il faut être membre du programme. Après le 5, la restriction sera levée.

L'installation de Windows 11 exige la configuration minimale suivante : un processeur double cœur 64 bits cadencé à 1 GHz, 4 Go de mémoire vive, 64 Go d’espace de stockage, un écran d’une définition de 1280 par 720 pixels, une carte graphique qui supporte DirectX 12 et, enfin, le module TPM 1.2 et le démarrage sécurisé. En août, Microsoft a pris en charge davantage de processeurs.

Dans les jours et les semaines qui suivront sa sortie, Windows 11 recevra des correctifs et des fonctionnalités supplémentaires. Malgré des années de développement et des mois de test, Microsoft sait que des ajustements de dernière minute seront nécessaires. En outre, la société n'a pas été en mesure de tout préparer pour le jour J. Ainsi, la disponibilité des applications Android n'est pas attendue avant 2022.