Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple France renseigne désormais la note de réparabilité de ses iPhone et MacBook

Apple se met en conformité avec la loi sur l'économie circulaire. L'entreprise américaine évalue et affiche désormais en France le degré de réparabilité de ses iPhone et MacBook.

Si vous vous rendez sur les pages commerciales du site Apple, vous verrez désormais un nouvel indicateur lors de la configuration d'un produit que vous voudriez acheter : l'indice de réparabilité. Ce changement, signalé par MacGeneration, est en fait la traduction par la firme de Cupertino des dispositions de la loi française sur l’économie circulaire, qui encourage notamment la réparation des produits.

On peut ainsi voir, sur la page produit de l'iPhone 12 Pro, un indice de réparabilité de 6/10. Du côté des ordinateurs portables, le MacBook Pro 16 pouces est un peu mieux noté, avec un score de 6,3/10. Actuellement, Apple affiche un score pour 26 produits, exclusivement des iPhone ou des MacBook (Air ou Pro). On trouve les déclinaisons de l'iPhone 7, 8, X, SE, 11 et 12. Idem côté MacBook Pro et Air, en 13 ou 16 pouces selon les cas.

Du côté de l'iPhone, le modèle ayant la moins bonne note est l'iPhone XR, qui est évalué à 4,5/10. Celui qui s'en tire le mieux est l'iPhone 7, avec une évaluation à 6,7/10. Côté MacBook, le meilleur décroche un 7/10. Il s'agit du MacBook Air 13 pouces (A1466). En dernier arrivent deux modèles du MacBook Pro 13 pouces, les A2159 et A2338. Ils récoltent un 5,6/10. Le détail est affiché sur cette page.

Concernant les autres produits, aucun indice de réparabilité n'est visible, y compris pour l'iPad et ses différentes déclinaisons (Pro, Air, Mini), le HomePod, l'Apple Watch, l'iMac, l'iMac Pro, le Mac Pro, le Mac Mini, les AirPods, le Pro Display XDR, les claviers, l'Apple TV HD, l'Apple TV 4K, le Pencil et les divers accessoires électroniques qui pourraient être éventuellement éligibles.

Un indice de réparabilité encadré

Cette distinction n'est pas un caprice d'Apple : l'indice de réparabilité ne concerne pour le moment que 5 catégories de produits -- smartphones, ordinateurs portables,  téléviseurs, lave-linges et tondeuses à gazon --, qui permettent de l'expérimenter à grande échelle. Mais à terme, ce programme sera étendu à d'autres produits électriques et électroniques. Il faudra alors des critères d'évaluation dédiés.

Si dans sa page regroupant tous les indices de réparabilité actifs sur son site Apple utilise systématiquement un fond vert pour présenter la note finale, la firme de Cupertino suit bien sur ses pages produits le code couleur correspondant au niveau obtenu. Par exemple, vert clair pour un score allant de 6 à 7,9 sur 10, mais jaune entre 4 à 5,9. D'autres couleurs sont prévues (rouge, orange, vert foncé).

C'est à Apple que revient le soin de noter la réparabilité de ses produits. Toutefois, il ne peut pas faire n'importe quoi en la matière. D'ailleurs, la relative faiblesse de certains scores en témoigne. L'entreprise américaine, comme toutes les autres entreprises concernées, a l'obligation de suivre un référentiel précis, réparti en cinq grands critères, contenant des sous-critères, avec des coefficients.

Nous avons détaillé les paramètres de cet indice et la manière dont il est calculé dans un article dédié.

Des corrections sur la méthode de calcul pourraient toutefois survenir un jour, car, comme l'a noté Le Monde, Samsung a pu faire progresser fortement la note du Galaxy S21 par rapport au modèle précédent en rédigeant un manuel de réparation pour sa clientèle. Résultat, alors que la génération précédente n'avait eu droit qu'à une note de 5,7/10, le modèle actuel a grimpé à 8,2/10, simplement en ajoutant une notice détaillée.

Un indice bientôt obligatoire, qui évoluera

C'est à partir du 1er janvier 2021 que l'indice de réparabilité a commencé à être déployé. Il doit être affiché aussi bien sur les sites de vente que dans les rayons. Outre le site d'Apple, les notes devraient prochainement fleurir dans les Apple Stores en France, mais aussi dans les boutiques vendant aussi les produits éligibles. Plusieurs enseignes et réparateurs ont déjà pris le pli.

À plus long terme, l'indice de réparabilité doit évoluer en un indice de durabilité, grâce à l'arrivée de critères d'évaluation supplémentaires. Cette bascule est prévue en 2024, par la prise en compte de la robustesse des produits ou leur fiabilité. Dès lors, les notes qui sont actuellement présentes à côté de certains produits pourraient évoluer à la hausse ou à la baisse.

Si Apple n'est pas le premier constructeur de smartphones à se conformer à ce nouvel affichage, la marque prend toutefois relativement de l'avance et n'attend pas la dernière minute pour s'y mettre : en effet, cet étiquetage deviendra obligatoire à partir du 1er janvier 2022, avec à la clé des sanctions pour les entreprises qui ne jouent pas le jeu. Apple n'avait de toute façon pas le choix.

L'indice de réparabilité voulu par le gouvernement est censé provoquer un effet vertueux, en faisant de cette note un critère important dans l'acte d'achat, ce qui serait le signe que les consommateurs remplacent moins souvent leur smartphone, mais prolongent sa durée de vie en demandant sa réparation. L'exécutif vise en la matière un taux de réparation de 60 % des produits électriques et électroniques d'ici 5 ans.