Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Au fait, pourquoi PayPal s'appelle PayPal ?

Né au tournant des années 2000, PayPal est aujourd'hui le principal moyen de paiement en ligne. Son nom, qui aurait pu disparaitre au profit de X.com, a fini par s'imposer, grâce à sa double signification.

Si le nom d'Elon Musk est surtout associé à SpaceX et Tesla, deux entreprises qui sont aujourd'hui en pleine expansion dans l'aérospatiale et l'automobile, l'entrepreneur américain a aussi tenu un rôle déterminant dans le succès d'une troisième société, dédiée aux paiements en ligne : PayPal. Mais le projet lui-même est en réalité antérieur à son arrivée dans l'aventure.

C'est en 1999 que PayPal voit le jour, quelques mois après la création de Confinity (ex-FieldLink), une entreprise fondée par Max Levchin, Luke Nosek, Ken Howery et Peter Thiel, une figure controversée de la Silicon Valley en raison de ses accointances avec Donald Trump et de ses affaires dans le segment de la surveillance. À l'époque, PayPal consistait à permettre l'envoi d'argent par courrier électronique.

Un compagnon de paiement en ligne

C'est l'année suivante qu'Elon Musk entre en scène, par le biais de son site web X.com -- rien de grivois là-dedans : il s'agissait d'une banque en ligne imaginée par l'entrepreneur. Pendant un temps, le système de paiement adopte le nom de X.com. En parallèle, le projet de banque en ligne est progressivement abandonné au profit du projet d'envoi d'argent par mail. Mais en 2001, décision est prise de repasser sur le nom de PayPal.

Les raisons sont racontées dans l'ouvrage The PayPal Wars, d'Eric M. Jackson. Aux yeux de Peter Thiel, PayPal était un nom déjà bien identifié sur Internet : « Je pense que PayPal est maintenant le deuxième service privé le plus connu sur Internet après Napster », aurait-il dit. « Nous avons également construit un énorme capital de marque derrière le nom de PayPal », en référence aux 4 millions de clients ayant sauté le pas.

Et surtout, PayPal est un nom pouvant signifier deux choses, qui s'avèrent être les deux segments sur lesquels se positionne la société : « Pay Pal » peut en effet se traduire par « paie ton pote », pour évoquer la possibilité d'envoyer de l'argent entre proches, sans le moindre intermédiaire traditionnel, mais aussi comme un compagnon de paiement en ligne.

« Paypal est devenu plus qu'un simple moyen de payer votre ami : il s'est transformé en un service de paiement en ligne qui est votre ami », justifiait Peter Thiel au tournant des années 2000. À l'époque d'ailleurs, il s'était aussi engagé à ne pas faire basculer le nom de l'entreprise, X.com. Il s'agissait de faire un geste pour faire passer la pilule. Évidemment, on connait la suite.