Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

GoPro corrige le bug du drone Karma maudit : le champ magnétique terrestre était en cause

Une mise à jour du drone Karma de GoPro est disponible au téléchargement. Selon la société, le problème concernait le modèle magnétique mondial, dont se sert l'appareil pour calibrer sa position. Ce modèle décrit le champ magnétique terrestre.

Les drones Karma, cloués au sol depuis le début de l'année à cause d'un bug, vont pouvoir de nouveau virevolter dans les airs. Depuis le 13 janvier, GoPro fournit à sa clientèle un correctif pour éliminer une défaillance logicielle signalée par plusieurs propriétaires sur les réseaux sociaux comme sur les forums officiels. Une fois la mise à jour installée, le Karma pourra redécoller comme avant.

À l'origine du pépin technique, explique GoPro, se trouve effectivement un problème de positionnement du drone dans l'espace, lorsqu'il est utilisé. En début d'année, les clients du drone Karma expliquaient l’absence de signal GPS et l'impossibilité de calibrer la boussole de l'appareil. Dans un billet de blog dédié, GoPro explique que le souci résidait dans le modèle magnétique mondial (WMF) stocké dans le Karma.

Un souci avec le modèle magnétique mondial

Les drones comme le Karma « s'appuient sur le modèle magnétique mondial pour fournir des services de positionnement précis », détaille GoPro. Or, lorsque les données pour 2020 devaient être utilisées par ces appareils, c'est à cet instant que l'incident s'est déclenché. En théorie, il ne devrait plus y avoir de pannes, sauf dans de rares cas où « de forts champs magnétiques feront échouer la calibration ».

Fourni par l'Institut d'études géologiques britannique et l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA), le modèle magnétique mondial -- qui est notamment utilisé par des gouvernements et diverses organisations internationales -- sert à décrire le champ magnétique de la Terre. Il est le socle sur lequel repose toute la navigation moderne, rappelle la revue Nature, de Google Maps sur les smartphones en passant par les navires en mer.

En principe, le modèle magnétique mondial est actualisé tous les cinq ans. La prochaine mise à jour devait survenir fin 2019, mais à cause de l'étonnante bougeotte du pôle Nord magnétique, il a été nécessaire de le renouveler dès le début de l'année dernière, plusieurs mois en avance sur le calendrier initial. En effet, des décalages trop importants existaient entre le modèle et la réalité, rappelle Le Figaro.

Il n'est pas précisé si c'est l'obsolescence du modèle magnétique mondial de 2015 qui a été au cœur du pépin du drone Karma. Toujours est-il qu'il dispose maintenant des données les plus récentes. Jusqu'à la prochaine agitation du pôle Nord magnétique : comme le relève Futura-Science, il se déplace désormais de 55 km par an au lieu de 15 km par an en 1990 et peut connaître de vives accélérations.

Il reste à savoir si, en cas de nouveau problème avec le modèle magnétique mondial, GoPro sera disposé à proposer un nouveau correctif au Karma. En effet, ce drone n'est plus vendu depuis début 2018.