Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Confier ses mots de passe et cartes bancaires à son navigateur : quelles limites, quels risques ?

L'enregistrement des mots de passe et des cartes bancaires intégré à tous les navigateurs est tellement pratique qu’il est difficile de ne pas y succomber. Pourquoi s’embêter à sortir sa carte bleue de son portefeuille quand votre navigateur web peut la mémoriser pour vous ? Une fonctionnalité pratique, certes, mais qui possède des limites.

N’y allons pas par quatre chemins : oui, vous pouvez utiliser votre navigateur comme votre principal gestionnaire de mots de passe ou de cartes bancaires. Que ce soit Chrome, Firefox ou Safari (et même Edge, c’est dire si les navigateurs ont fait des progrès ces dernières années), tous proposent aujourd’hui des fonctionnalités permettant de retenir ou générer des mots de passe ou des numéros de cartes bancaires et de les synchroniser entre différents appareils. À condition bien entendu de lier vos navigateurs à des comptes utilisateurs.

La principale limite : un compte principal qui peut être hacké

Vos mots de passe et cartes bancaires sont-ils sécurisés quand ils sont enregistrés sur vos navigateurs ? Globalement oui. Si l’on s’en tient à Chrome, l’accès (en clair) à vos mots de passe nécessite d’entrer systématiquement le mot de passe de votre compte Google. C’est à la fois la principale sécurité (le mot de passe de votre compte Google est très fort, n’est-ce pas ?), mais aussi la plus grande faiblesse de ce système : si un hacker parvient à accéder à votre compte (les techniques sont nombreuses), il parvient également à mettre la main sur le reste de vos mots de passe. C’est cette limite qui explique probablement pourquoi les numéros de cartes bancaires sont uniquement stockés en local par Chrome et ne sont pas synchronisés avec le compte Google.

Si l'on résume :

La meilleure solution actuellement : passer par un gestionnaire de mots de passe

Aujourd’hui, rien ne vous empêche d’utiliser Chrome, Firefox ou Safari pour retenir vos mots de passe ou d'utiliser leur mémoire pour retenir vos numéros de cartes bancaires. Mais il existe des outils spécifiquement taillés pour retenir et protéger vos données sensibles : il s'agit des gestionnaires de mots de passe. Dashlane est ainsi à la fois plus pratique et plus sécurisé qu’un navigateur web.

L’objectif de Dashlane est de simplifier le plus possible la vie de l’utilisateur, de façon à ce qu’il n’ait plus à s’occuper de ses mots de passe ou à se soucier de la sécurité du stockage de ses numéros de cartes bancaires. Le principe de Dashlane est simple : tous les mots de passe, numéros de cartes bancaires, documents personnels ou notes confidentielles sont enregistrés par l’application et protégés par un mot de passe maître. C’est le seul mot de passe que l’utilisateur doit retenir. À cela s'ajoutent de nombreuses couches de sécurité supplémentaires qui rendent Dashlane bien plus sûr qu'un navigateur web :

Une fois les mots de passe et cartes bancaires enregistrés dans l’application (il est possible d’importer dans Dashlane les mots de passe enregistrés dans son navigateur), Dashlane les renseigne automatiquement sur les sites web ou les applications concernés, sans jamais les montrer en clair. Et surtout quel que soit l’appareil utilisé. En effet, dans sa version Premium, Dashlane est capable de se synchroniser sur tous les appareils de l’utilisateur sur lesquels l’application est installée : sur ordinateur (PC, Mac ou Linux), mais aussi sur mobile (Android ou iOS).

Un seul mot de passe pour les remplacer tous

Avec Dashlane, vous pouvez par exemple vous inscrire sur Netflix sur votre ordinateur, directement dans votre navigateur web. Dashlane va alors s’occuper de générer un mot de passe très long et complexe et l’enregistrer. Au moment de vous connecter à votre compte Netflix sur votre smartphone, Dashlane va alors automatiquement repérer qu’il s’agit d’un service qu’il connaît et entrer automatiquement vos identifiants et mots de passe dans l’application. Vous n’avez même pas à vous soucier de la complexité du mot de passe, Dashlane s’en charge pour vous.

Pour les cartes bancaires, Dashlane va également plus loin qu’un simple navigateur web. L’application propose en effet d’enregistrer vos cartes bancaires et de les protéger derrière le mot de passe maître. Ce qui est très pratique pour sécuriser ses achats en ligne, notamment en cette période de Noël. Une fois sa carte bancaire entrée, il suffit de cliquer sur l’icône Dashlane dans son navigateur et de choisir la carte avec laquelle on désire payer pour entrer automatiquement les informations nécessaires au paiement. Et ce, que l’on soit sur son navigateur web, sur son ordinateur ou son mobile, ou dans une application installée sur son téléphone.

Essayez Dashlane

Dashlane ne se substitue pas à un navigateur Internet mais le rend tout simplement plus complet et plus sécurisé. Dans sa version Premium (39,99 euros par an), Dashlane couvre tous les appareils de l’utilisateur et peut stocker un nombre illimité de mots de passe. Il est également possible d’essayer Dashlane gratuitement  : la version gratuite permet de gérer jusqu’à 50 mots de passe sur un seul appareil.

Le lien ci-dessus permet de bénéficier de 10 % de réduction sur l’abonnement d’un an à Dashlane Premium (soit 35,96 euros par an au lieu de 39,99 euros) mais aussi d’essayer gratuitement la version Premium pendant un mois. Pour ce faire, entrez le code numerama au moment de vous inscrire.