Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

iOS 13 : pourquoi toutes ces apps vous demandent-elles l'accès au Bluetooth ?

iOS 13 protège mieux la vie privée de ses utilisatrices et utilisateurs. Mais certaines popups sont maladroites et créent une confusion supplémentaire. C'est le cas de celle qui évoque l'accès au Bluetooth.

Si vous avez un iPhone ou un iPad compatible, il est temps de le passer sur iOS 13 ou iPadOS ! La dernière version du système d'exploitation d'Apple amène des tas de nouveautés à tous les appareils (et notamment le mode sombre), en plus d'un redesign complet très efficace des applications Apple.

Mais une fois la mise à jour effectuée, vous allez voir deux comportements que vous pourriez trouver étranges.

Nous avons déjà traité le premier cas dans un article, mais le deuxième est peut-être bien plus mystérieux à l'usage, notamment car il manque beaucoup de précisions et pourrait perdre les utilisatrices et utilisateurs d'un iPhone. Comment agir quand vous voyez cette notification ? Pourquoi Apple force-t-il les applications à demander cela ? On vous explique tout.

Une option contre la géolocalisation publicitaire

Apple lutte contre l'industrie de la publicité de longue date. En cause, la manière dont la publicité ciblée se sert des données comportementales envoyées par les utilisateurs pour les cibler. Apple n'étant pas dans le business de la pub et ayant inscrit la protection de ses utilisateurs dans son ADN, il fait avec iOS 13 un pas supplémentaire qui vise une tout autre catégorie de produits publicitaires : ceux qui utilisent le Bluetooth pour vous géolocaliser physiquement.

Numerama avait enquêté sur Teemo, mais de nombreux « SDK publicitaires » intégrés dans les applications grand public mettent en avant leur capacité à faire du drive to store, c'est-à-dire à amener un client jusqu'à un magasin physique. Pour cela, il faut savoir où il se trouve. Et cela fonctionne dans l'autre sens : les clients qui se trouvent à proximité d'un magasin pourront envoyer une information à l'application qui utilise le SDK publicitaire qui enverra une publicité en fonction du contexte. Physiquement, cela passe par des émetteurs Bluetooth disposés un peu partout dans les boutiques et parfois dans les rues des Smart Cities et qui peuvent faire cet échange d'information en toute transparence.

Désormais, les utilisatrices et utilisateurs d'iPhone pourront bloquer (ou non) ce pistage : c'est en fait tout l'objet de cette pop-up.

Est-ce que cela coupera l'audio ?

Admettons que vous utilisez une application qui propose des contenus audio et vidéo et qui utilise aussi un système de publicité géolocalisé par Bluetooth. Sur iOS 13, elle vous demandera si vous l'autorisez à utiliser le Bluetooth « pour des accessoires ou savoir quand vous êtes proches ». Vous pourriez croire alors que vous ne pourrez plus utiliser votre casque audio pour écouter le son de vos morceaux ou de vos vidéos.

C'est faux : cette pop-up ne concerne jamais l'audio. Vous pouvez donc refuser l'accès au Bluetooth et continuer à utiliser votre casque Bluetooth.

Est-ce que des applications peuvent demander un accès légitime et non publicitaire ?

C'est là où cela se complique, car la réponse est affirmative. Apple met dans le même panier l'accès au Bluetooth pour géolocalisation et l'accès aux Bluetooth par des apps qui vont de pair avec des accessoires. Par exemple, si vous avez un bracelet connecté pour suivre votre activité, l'application liée vous montrera cette pop-up et vous devrez l'accepter pour pouvoir continuer à l'utiliser.

De même, si une application tierce veut avoir accès aux données d'un accessoire, vous devrez accepter l'usage. Rappelons une nouvelle fois que cela concerne uniquement les accessoires qui ne sont pas des casques : dispositifs de santé, stabilisateurs connectés, drones, souris, claviers, etc. C'est aussi le cas d'un tas d'applications qui permettent d'utiliser des dispositifs Google Cast (Chromecast, etc.) avec la fonction « invités », comme le rappelle The Verge.

Ce n'est d'ailleurs pas fini, car des applications peuvent aussi vous demander votre géolocalisation par Bluetooth pour des raisons légitimes et non publicitaires. Par exemple, il n'est pas rare que des applications liées à des événements (salons, festivals, etc.) utilisent des émetteurs Bluetooth pour vous aider à vous repérer. Une application peut vous géolocaliser précisément et vous indiquer votre chemin. Elle vous demandera elle aussi l'accès au Bluetooth et cela n'aura aucun rapport avec la pub.

Dès lors, il faudra être attentif avant de cliquer machinalement sur Accepter ou Refuser : mal utilisée, la première option autorisera des applications à vous pister dans les boutiques. Avec une trop grosse dose de paranoïa, la deuxième option vous empêchera d'utiliser des apps correctement.

Dans les semaines qui viennent, il est à peu près sûr que les développeurs s'attarderont à préciser pourquoi ils vous demandent cet accès : Apple les laisse configurer la fenêtre pop-up. Ceux qui laissent le message par défaut seront peut-être ceux qui ont quelque chose à cacher.