Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La forêt amazonienne est en feu et Google ne parle que de tablettes Amazon

Les recherches en anglais liées à « Amazon Fire » sont trustées par les produits d'Amazon qui portent le même nom, dont la tablette Amazon Fire HD. C'est un gros problème pour la visibilité d'une des plus grandes tragédies écologiques qui a lieu en Amérique du sud.

La forêt amazonienne est en train de brûler à grande vitesse depuis la mi-août, et il est très difficile pour les internautes anglophones d'obtenir des informations sur le sujet via Google.

On aurait dénombré plus de 9 500 incendies depuis le 15 août dans la forêt, selon BBC News, notamment sur le territoire qui s'étend sur une partie du Brésil : c'est 84 % de plus que l'an dernier à la même période. Ces feux, qui sont souvent provoqués par les fermiers eux-mêmes, peuvent avoir des implications désastreuses sur l'écosystème de la planète (le « poumon de la planète » permet d'absorber les émissions de carbone), mais également sur la santé de la population (à São Paulo, soit à des milliers de kilomètres des incendies, le ciel serait « devenu noir par moments » à cause des fumées).

Pourtant les anglophones ont beaucoup de mal à obtenir des informations sur ces événements via Google, à cause du référencement d'un objet tech populaire : la tablette Amazon Fire, du géant du e-commerce du même nom.

Google ne parle que de tablette Amazon

Comme l'a relevé le site américain Quartz, lorsque l'on tape les mots-clés « Amazon Fire », (qui signifient « feu forêt amazonienne ») dans Google dont la langue par défaut a été fixée sur l'anglais, une majeure partie des résultats renvoient vers des produits de la multinationale Amazon, et non sur les feux de forêt au Brésil. Amazon Fire HD, Amazon Fire Phone, Amazon Fire TV Cube, Amazon Fire TV... le mot « feu » est en effet associé à de nombreux produits de la multinationale américaine.

Ci-dessous, on peut voir grâce à l'onglet Google Trends qu'il y a une hausse considérable ces 7 derniers jours des recherches « Amazon Fire » sur Google États-Unis, privilégiée par les internautes anglophones par rapport aux autres recherches plus précises comme « Amazon rainforest fire » ou « Amazon wildfire ».

C'est surtout sur Google News, l'onglet dédié à l'actualité, que le décalage est frappant. Quartz a remarqué que quasiment tous les résultats des requêtes « amazon fire » (et même « fire in the amazon » pour un résultat sur 6) menaient vers le produit tech, plutôt que sur la catastrophe écologique. En anglais, la forêt amazonienne se dit « Amazon rainforest ».

Nous avons fait le test ce 22 août en ayant pris soin de positionner la zone et région de Google News sur « English (United States) » et constaté la même chose : le seul article dans Google News à parler des feux de forêts est l'article... de Quartz.

Du côté de la page principale de Google (États-Unis), les résultats semblent être légèrement meilleurs, mais uniquement grâce au module « À la Une » qui montre les articles de presse les plus pertinents du moment. Il suffit de scroller légèrement pour arriver à des articles sur les produits d'Amazon, comme on peut le voir sur ce GIF.

Google est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde — il n'y a qu'en Chine qu'il est dépassé par le concurrent Baidu. L'anglais est la langue maternelle d'environ 1,2 milliard de personnes à travers le monde, et il est estimé qu'environ 2 milliards le parlent, soit près d'une personne sur quatre sur le globe.

Cyniquement, certains médias américains pourraient avoir compris que la requête Amazon Fire était très populaire en ce moment, et semblent tentés d'en profiter pour gagner du trafic : le site spécialisé dans les jeux vidéo Polygon a par exemple publié ce 21 août un bon plan sur un Fire TV Stick, dont le mot « Amazon Fire » a été volontairement mis en premier dans le titre. Il pourrait évidemment s'agir d'une coïncidence.

Cet article a été mis à jour le 23 août afin d'ajouter les deux graphiques Google Trends qui montrent combien la requête « Amazon fire », bien que moins précise que d'autres, est populaire auprès des internautes anglophones.