Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft vient d'investir 1 milliard dans OpenAI pour « réaliser la promesse d'une IA forte »

OpenAI n'est plus une association à but non-lucratif, car elle voulait attirer plus d'investisseurs. C'est chose faite : un partenariat à 1 milliard de dollars vient d'être signé avec Microsoft.

La société OpenAI, co-créée par Elon Musk et Sam Altam, vient de recevoir un sacré coup de pouce pour développer ses travaux en intelligence artificielle. Dans un communiqué publié le 22 juillet 2019, Microsoft a annoncé y investir 1 milliard de dollars.

Si OpenAI était à l'origine une association à but non-lucratif, elle s'est transformée en mars 2019 en « entreprise à but lucratif plafonné ». Le but était de pallier son manque de capitaux, qui la mettait en danger, en attirant plus d'investisseurs.

Il faut dire que les projets d'OpenAI sont très ambitieux : « Nous allons avoir besoin d'investir des milliards de dollars dans les années à venir dans le cloud computing à grande échelle, pour attirer et conserver des gens talentueux, ainsi que pour construire des IA sous forme de superordinateurs », peut-on lire dans un billet de blog.

La promesse d'une intelligence artificielle forte

Le partenariat entre Microsoft et OpenAI va se concentrer sur « la construction d'une plateforme qu'OpenAI pourra utiliser pour créer de nouvelles technologies d'intelligence artificielle et réaliser la promesse d'une intelligence artificielle forte ».

Microsoft met entièrement à disposition d'OpenAI sa plateforme de cloud computing Azure. L'utilisation de cette technologie correspond à l'objectif — dorénavant commun aux deux entreprises — de mettre au point une intelligence artificielle forte (artificial general intelligence).

Ce type d'IA ne serait pas seulement capable d'accomplir une tâche pour laquelle elle est programmée. Elle pourrait transférer ses connaissances d'un domaine vers un autre pour avoir une vision d'ensemble. En somme, elle pourrait apprendre par elle-même. Une IA forte est destinée à agir presque comme un humain. C'est là que le cloud computing intervient : il donne accès à une énorme masse d'informations pour développer cet apprentissage.

Le communiqué officiel annonce que la vision de Microsoft et OpenAI est de « trouver des solutions aux problèmes interdisciplinaires actuellement insolubles, y compris le changement climatique, une médecine plus personnalisée et l'éducation ». L'investissement de Microsoft a aussi une vocation commerciale, puisque la multinationale devient « partenaire privilégié » d'OpenAI pour la vente de ses nouvelles technologies d'intelligence artificielle.

C'est une nouvelle ère qui s'ouvre pour OpenAI, qui s'était déjà distinguée avec quelques accomplissements impressionnants, comme un générateur de texte beaucoup trop intelligent. Avec dorénavant de meilleurs moyens financiers et un partenaire de choix, les progrès pourraient s'accélérer dans les années à venir.