Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Usain Bolt n'aura pas le droit d'utiliser son nom pour ses trottinettes électriques

Alors qu'il vient de débarquer à Paris, le service de trottinettes électriques dont Usain Bolt est l'ambassadeur fait déjà face à un gros problème : l'interdiction d'utiliser son nom.

Le 15 mai, Usain Bolt apparaissait tout sourire sur son compte Twitter : « Très heureux d'être à Paris pour lancer officiellement les trottinettes Bolt Mobility en France », écrivait-il. Aujourd'hui, l'athlète jamaïcain doit être un peu moins heureux. Selon Le Figaro, le tribunal de grande instance de Paris a envoyé le 16 mai une injonction à la firme dont il est l'ambassadeur. Selon la justice française, le nom « Bolt » ne peut pas être utilisé. Une décision prise après la plainte d'une autre société Bolt, anciennement nommée Txfy.

Les trottinettes Bolt « originales » sont présentes à Paris depuis le mois de septembre 2018. L'arrivée d'une firme évoluant sur le même marché et portant le même nom n'a donc pas manqué de faire réagir la société. Contacté par nos soins, un porte-parole a expliqué le point de vue de l'ancien Txfy : « Notre marque est protégée sur l'ensemble de nos marchés et dans 54 pays. Bien entendu, nous voulons éviter toute situation qui sèmerait la confusion parmi nos clients et utilisateurs en général. »

Les conditions ne sont donc clairement pas en faveur des nouvelles trottinettes, mais le directeur général de la marque en France, Didier Louvet, semble plutôt optimiste. Dans une déclaration transmise à l'AFP, il indiquait que Bolt Mobility « contestera cette décision de justice, qui est temporaire. »

Un changement de marque difficile pour le nouveau service

En attendant une éventuelle autorisation de réutiliser son nom original, la société soutenue par Usain Bolt a décidé d'improviser. Actuellement présentés au salon Vivatech, les véhicules de la marque ont reçu un coup de peinture et n'affichent plus qu'un « B » contenant un éclair. Cette solution temporaire permet légalement à la firme de présenter ses machines, mais elle pose problème sur le long terme.

https://twitter.com/kasulat/status/1129384096826830853

La communication de la société tourne autour d'Usain Bolt et l'absence de son nom est un frein au niveau marketing. Difficile d’utiliser la popularité du sprinteur si un « B » est le seul élément qui le représente. On ignore quels sont les plans de la compagnie si la justice française refuse de la laisser utiliser son nom.