Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

iPhone 11, trois objectifs dans un gros carré au dos : pourquoi les accessoiristes y croient (et nous aussi)

Les fabricants de coque semblent de plus en plus adhérer à la thèse d'un iPhone 11 à trois objectifs. Et cela a du sens.

Tous les deux ans ou presque, l'iPhone change de tête. En 2018, le design développé pour l'iPhone X a servi pour les iPhone XS et XR et pour 2019, on imagine que Apple proposera un nouveau design. En tout cas, les constructeurs d'accessoires semblent croire les rumeurs et autres fuites récentes sur le design supposé des iPhone « 11 », qui ne s'appelleront probablement pas ainsi. Ainsi, plusieurs mockups ont été relayés ces derniers jours et tous s'accordent sur un format assez similaire à l'iPhone XS à l'avant et arborant une protubérance carrée à l'arrière.

Dans cette protubérance, les accessoiristes imaginent la même chose que les leakers : un gros module photo accueillant 3 objectifs disposés en triangle. Si esthétiquement, les leaks laissent vraiment à désirer, on fait confiance à Apple pour harmoniser le tout sur la version finale du produit. Car après tout, ce design semble cohérent avec la stratégie de Cupertino. Il est en effet une évolution naturelle de ce que le géant propose depuis l'introduction des double capteurs : des avancées techniques sur la photographie qui reposent bien plus sur l'interprétation de données liées au matériel embarqué que sur la post-production logicielle.

Game of Phones

Et si Apple a pris de l'avance sur la concurrence en associant un goût certain et une maîtrise du matériel et du logiciel, un acteur vient marcher depuis deux ans sur ses plates-bandes : Google. Avec les Pixel 3, le photographié avec un iPhone, marque de fabrique de la photo mobile réussie, a pris du plomb dans l'aile. La stratégie de Google est entièrement différente, reposant sur un unique capteur et un traitement logiciel des photos, mais le résultat est bluffant. Si bien que le Pixel 3 est devenu pour beaucoup le smartphone de référence pour faire des photographies réussies -- et le Pixel 3a emprunte la même voie sur le milieu de gamme.

Apple a donc une vraie carte à jouer et l'ajout d'un capteur pourrait lui permettre de repousser la photographie mobile là où Google ne s'est pas encore aventuré. Pour cela, le design carré du capteur semble loin d'être impossible...