Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

L'intégration parfaite ? Ikea et Sonos lancent une lampe équipée d'une enceinte

Sonos s'est associé à Ikea pour proposer des enceintes intégrées à du mobilier et à une lampe.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Ikea et Sonos ont décidé d'associer leur savoir-faire pour donner naissance à une gamme de produits audacieux. Dans un communiqué de presse envoyé le 8 avril 2019, on peut découvrir la marque Symfonisk. Derrière ce nom si Ikea se cachent deux objets : une lampe de table et une étagère. Leur particularité ? Elles sont équipées d'une enceinte connectée.

À première vue, l'utilité d'une lampe-enceinte ou d'une étagère-enceinte est loin d'être évidente. En réalité, on y gagne en intégration, pour peu que les performances sonores soient au rendez-vous. Le lancement des deux produits est prévu pour le mois d'août, en exclusivité chez Ikea. Deux coloris au programme : blanc et noir.

https://www.instagram.com/p/Bv_7Hp4IGIz/?utm_source=ig_web_copy_link

L'intégration parfaite ?

La lampe de table Symfonisk veut donc allier image, grâce à la lumière, et son. Ikea explique que le concept s'inspire de la cheminée, « qui diffuse à la fois une lumière chaleureuse et du son ». Vendue 179 euros, elle devrait proposer un rendu entre la Play:1 (179 euros) et la Sonos One (229 euros). Elle est bien évidemment fondue dans l'écosystème Sonos (configuration et gestion via l'application, multi-room) et pourra fonctionner en stéréo si on en associe deux.

De son coté, l'enceinte-étagère, proposée à seulement 99,95 euros, peut être placée à l'horizontale ou à la verticale. Autre argument ? Il est possible d'imaginer qu'une paire puisse servir d'enceintes arrières dans un système 5.1 centré sur une barre de son Sonos. L'accroche au mur plus aisée et le format sont susceptibles de lever quelques freins liés à un home cinéma classique (les câbles, le placement des enceintes à l'arrière nécessitant des pieds ou... des étagères).

Compatibles AirPlay, les deux produits sont en revanche dépourvus d'un microphone pour les contrôler directement à la voix. Pour gérer le volume et la lecture, ils s'en remettent à des boutons physiques.