Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main des Sony Xperia 10 et 10 Plus : le multitâche en 21:9 fonctionne-t-il ?

Sony mise sur un écran 21:9 pour ses Xperia 10 et 10 Plus, inscrits dans le milieu de gamme.

Chez Sony, les yeux sont logiquement rivés sur le Xperia 1 et son ambition de mettre du vrai cinéma dans les poches. Mais le constructeur nippon avait également un duo de téléphones plus abordables dans ses bagages pour se rendre au MWC 2019. Nommés Xperia 10 (6 pouces) et Xperia 10 Plus (6,5 pouces), ils partagent l'une des caractéristiques principales du fer de lance : un écran au ratio 21:9. Sa première tâche est d'éliminer les bandes noires quand on regarde une série ou un film.

Outre les fonctionnalités liées au divertissement, le 21:9 entend s'installer durablement grâce au multitâche. Nous avons pris en main le Xperia 10 Plus pendant quelques minutes afin de s'assurer que cette promesse n'est pas qu'un feu de paille. Autant être franc d'entrée : notre prise en main n'a pas été très convaincante.

Le multitâche qui a tout à prouver

21:9 oblige, les Xperia 10 et Xperia 10 Plus s'appuient sur des mensurations étonnantes. Très longs (près de 17 centimètres pour le plus grand, là où un iPhone XS Max ne dépasse pas les 16 centimètres à diagonale d'écran similaire), ils tranchent dans le paysage des téléphones d'aujourd'hui. Malgré tout, une fois la barrière visuelle passée, l'ergonomie s'avère réussie. Comme nous le disions déjà pour le Xperia 1, il faudra juste abandonner l'idée d'utiliser le téléphone avec une seule main, le pouce ayant ses limites.

Là où les Xperia 10 et Xperia 10 Plus veulent faire la différence, c'est donc dans la gestion du multitâche sur un écran dont la hauteur paraît interminable (31 % d'espace en plus par rapport à du 16:9). Sur le papier, on pourra afficher et utiliser deux applications en même temps. À l'usage, la réalité est tout autre : notre prototype a accusé de bugs très fâcheux. Par exemple, le tactile ne répondait plus après avoir lancé deux pages web ou le navigateur Chrome et Google Maps. Et quand on a voulu visionner une vidéo en écrivant un message, un problème d'affichage empêchait de voir le haut de la vidéo, alors coupée en deux.

Interrogé sur ces soucis un poil pénibles, sinon rédhibitoires, un porte-parole de Sony a indiqué que les applications n'étaient pas toutes compatibles avec cette fonctionnalité propres aux téléphones. Ainsi, le constructeur nippon espère que des mises à jour viendront corriger ces désagréments qui transforment le multitâche 21:9 en un nid à bugs. Au moins le format de l'écran, simple LCD Full HD+ sans HDR, permet-il de bénéficier d'une meilleure immersion sur Netflix, YouTube et autres plateformes de streaming. Pour en prendre plein les yeux, il faudra toutefois se rabattre sur le Xperia 1.

Dans le reste de la fiche technique, on retrouve un processeur Snapdragon 630, 3 Go de RAM, un espace de stockage de 64 Go (extensible via microSD), un double capteur à l’arrière (13 + 5 mégapixels), une batterie de 2870 mAh et un lecteur d’empreintes digitales logé sur la tranche. Côté prix, les Sony Xperia 10 (coloris bleu, noir, argent ou or) et 10 Plus (bleu, noir, argent ou rose) sont respectivement proposés à 349 et 429 euros.