Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Facebook va afficher clairement les marques et agences de pub qui ont collecté vos informations

Facebook va donner aux utilisateurs la possibilité de mieux comprendre le ciblage publicitaire dont ils sont l'objet. Une nouvelle fonctionnalité sera mise en place fin février pour contraindre les marques à plus de transparence.

Facebook a bien compris qu'il allait devoir faire des efforts de transparence en matière de collecte des données personnelles. Le réseau social va du coup donner aux utilisateurs la possibilité de voir qui a collecté et mis en ligne leurs données à des fins de ciblage publicitaire, a-t-il été annoncé mercredi 6 février.

Plus de transparence sur le ciblage publicitaire

Facebook détaille la future fonctionnalité dans un message publié sur une page dédiée aux publicitaires. Elle concerne les publicités affichées sur la plateforme.

Ces publicités sont toujours accompagnées d'une mention « pourquoi est-ce je vois ça ?  » (cliquez sur les trois points en haut à droite d'une pub pour la voir). En cliquant dessus, on apprend les raisons pour lesquelles telle ou telle annonce nous est proposée. Par exemple, Facebook nous indique que nous voyons une publicité pour Google parce que nous sommes visiblement intéressés par la marque « Clinique », que nous avons entre 22 et 39 ans et que nous habitons en France.

À partir du 27 février, les utilisateurs auront accès à des informations plus précises. Ils sauront quelle entreprise a collecté les données permettant un tel ciblage. En l'occurrence : quelle entreprise a estimé que nous aimions la marque Clinique et que nous avions plus de 22 ans.

Plus de transparence, mais pas moins de ciblage

Si c'est une agence de marketing qui a récolté nos données, Facebook précisera si possible pour le compte de quelle marque elle agissait.

2018 a été une année particulièrement difficile pour Facebook. Après l'affaire Cambridge Analytica, d'autres révélations concernant la collecte des données personnelles ou des fuites de données se sont succédées. Des utilisateurs du réseau social sont devenus plus méfiants et Facebook l'a bien compris. Sur son enceinte connectée avec écran Portal, l'entreprise a ainsi développé un petit dispositif pour cacher la caméra et désactiver le micro.

La fonctionnalité qui sera mise en place le 27 février ne change rien aux modes de collecte de données ou de ciblage publicitaire, qui reste au cœur de son modèle économique. Le seul objectif est de faire en sorte que le procédé soit plus transparent pour les utilisateurs. Ces derniers pourront plus facilement agir s'ils se rendent compte qu'une entreprise collecte trop de données sur eux à des fins de ciblage publicitaire.