Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pourquoi Elon Musk tweete des messages de plus en plus courts et sans aucun sens

Le patron de Tesla et SpaceX mène une course avec lui-même pour battre son record de retweets. Et il ne faut pas y voir autre chose.

Les messages qu'Elon Musk publie sur Twitter sont parfois très énigmatiques. Le patron de Tesla et SpaceX l'a encore une fois prouvé avec un gazouillis envoyé le 30 janvier 2019, qui ne contient que sept caractères : « tbh smh ».

Ce sont deux raccourcis utilisés dans le langage moderne anglo-saxon. tbh signifie « to be honest » (une sorte de « franchement ») et « smh » correspond à « shaking my head », une abréviation pour montrer que l'on est désabusé.

Le milliardaire n'est pas en train de faire passer un subtile message concernant la sortie de son prochain véhicule autonome électrique. Elon Musk est juste comme tous les internautes : il recherche l'attention et la réaction des autres, à tout prix.

En novembre 2018, il expliquait très clairement sa stratégie à Recode : reproduire l'incroyable succès d'un gazouillis d'octobre dernier, dans lequel il avait simplement affirmé son amour pour les animes. « Mais c’est un ‘i ‘minuscule, un cœur noir et le mot ‘anime’. Les gens adorent », avait-il affirmé, persuadé d'avoir hacké la recette du tweet le plus viral.

https://twitter.com/elonmusk/status/1054501056229588992

Celui qui affirme passer « entre 10 et 15 minutes » par jour sur Twitter tente ainsi régulièrement de battre son record de 154 000 retweets. Ce qui donne lieu à de nombreux tweets sans aucun sens, particulièrement courts (pour s'assurer qu'ils sortent du lot et encourager leur partage), dans l'unique but de générer le plus d'engagement possible.

Et sa stratégie fonctionne. Fort de ses 24,4 millions d'abonnés, le milliardaire provoque, à chaque message, pléthore de réponses d'anonymes et de célébrités, dont la majorité s'amuse de ses boutades... ou se moque gentiment de son besoin de se faire remarquer.

https://twitter.com/PPathole/status/1090520426952970241

L'utilisation intensive qu'il fait du réseau social a pourtant valu à Elon Musk une amende de 40 millions de dollars, après qu'il y avait annoncé qu'il envisageait de retirer Tesla de la bourse. Cette nouvelle, aussi soudaine qu'improvisée, avait fait paniquer les marchés et les actionnaires. Le conseil d'administration de Tesla avait tenté de convaincre Musk de délaisser le réseau social, mais celui-ci n'en avait fait qu'à sa tête et avait même publié un nouveau tweet pour narguer le gendarme boursier américain.