Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le Bluetooth pourrait bientôt permettre de retrouver une aiguille dans une botte de foin

Le Bluetooth Special Interest Group (SIG) a mis en place une nouvelle fonctionnalité qui permettrait de localiser des objets au centimètre prêt.

L'éternel problème de la perte des clés, lunettes et autres télécommandes pourrait bientôt être derrière nous grâce... au Bluetooth. Avec les nouvelles fonctionnalités mises en place par le Bluetooth Special Interest Group (SIG), la localisation d'objets ne devrait plus se faire au mètre, mais au centimètre près.

https://twitter.com/BluetoothSIG/status/1090055934871855107

Avec sa version 5.1, le Bluetooth évolue encore un peu plus dans le domaine de la localisation. Dans sa présentation de mise à jour, le Bluetooth SIG explique qu'il sera non seulement possible de savoir à quelle distance se situe l'objet recherché, mais aussi dans quelle direction il se trouve. Une aubaine pour certaines sociétés, comme Quupaa, à l'origine d'un système de détection d'appareils fonctionnant avec un Bluetooth à basse consommation. Pour son co-fondateur, Fabio Belloni, « l'introduction d'un standard de détection du Bluetooth promet d'ouvrir la porte à de nouvelles opportunités pour nous, nos partenaires et nos clients ».

Une évolution adaptée à de nombreux domaines

L'évolution des capacités de localisation du Bluetooth n'est pas uniquement destiné aux petits soucis du quotidien. Selon Mark Powell, directeur éxecutif du Bluetooth SIG, « L'ajout de cette détection Bluetooth montre l'envie de pousser l'innovation et de supporter la croissance importante des opportunités dans les services de localisation ». Les entreprises sont donc particulièrement concernées.

Le suivi en direct d'objets de quelques centimètres est prévu avec le Real-Time Locating System (RTLS), ce qui offrirait un meilleur contrôle du trajet de certaines pièces dans une usine par exemple. La mise en place de la mise à jour 5.1 devrait également améliorer certaines installations déjà mises en place, comme dans le tourisme. Le SIG prend l'exemple des musées, avec la promesse qu'un visiteur n'aurait qu'à pointer son smartphone vers une œuvre pour obtenir des infos sur elle. Dans les aéroports ou les hôpitaux, ce Bluetooth nouvelle génération permettrait de bien mieux se repérer.

S'il est avant tout destiné aux entreprises, il ne tardera pas à arriver dans nos maisons pour nous permettre de retrouver ces fichues clés qui ont encore disparu.