Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft relance le déploiement de Windows 10 « « « « « October » » » » » Update pour tout le monde

Après quelques mois difficiles, la mise à jour October Update de Windows 10 reprend pour tout le monde.

Vous n'avez pas encore pu mettre la main sur la mise à jour d'octobre de Windows 10 ? Bonne nouvelle : depuis le 16 janvier 2019, son déploiement a repris. C'est ce qu'annonce Microsoft dans une publication survenue le même jour. Il vous suffit d'attendre que le gestionnaire de mise à niveau Windows Update fasse son travail ou bien vous pouvez aussi accélérer son arrivée en la demandant immédiatement.

Au-delà de la mise à jour elle-même, peut-être vous demandez-vous pourquoi une mise à niveau d'un système d'exploitation qui est baptisée October Update débarque en janvier 2019 ? En fait, Microsoft a eu vent d'un sérieux dysfonctionnement chez certains de ses bêta testeurs qui avaient pu récupérer la nouvelle version de l'O.S. en avance. En effet, Windows 10 faisait disparaître des fichiers.

Un retour progressif à la normale

Il a fallu quelques semaines au géant des logiciels pour résoudre cet incident. En outre, l'entreprise américaine a dû corriger divers autres bugs apparaissant au fur et à mesure, pas nécessairement aussi graves que la suppression de documents, mais assurément gênants voire handicapants pour les personnes affectées. Aussi Microsoft a-t-il choisi de temporiser le déploiement de la mise à jour.

Une sage décision. Ce faisant, l'entreprise américaine a pu s'assurer qu'aucune nouvelle autre mauvaise surprise n'est apparue ou, tout du moins, que celles déjà identifiées ne se propagent davantage. Ainsi, dès la mi-novembre, la firme de Redmond a commencé (un peu) à relancer sa mise à jour. Mais ce n'est véritablement que depuis ce mois de janvier que le déploiement a repris.