Depuis quelques années, les sites de revente mettent en avant une explosion des annonces juste après le passage du Père Noël, notamment pour les jouets et les vêtements et accessoires… Les produits high-tech sont-ils aussi concernés par ce phénomène ? Enquête sur 19 produits-phare à partir d’un mois d’analyse quotidienne du site LeBonCoin.

Sur la foi des chiffres communiqués par les grands acteurs de la vente en ligne, de nombreux médias se font l’écho, chaque année, d’un phénomène de revente des cadeaux de Noël. Son origine ? Selon un sondage Kantar TNS commandé par eBay, 28 % des Français auraient reçu au moins un cadeau « indésirable ».

Sauf que l’histoire ne dit pas si ce phénomène s’applique aux dynamiques marché de la tech. C’est pourquoi Numerama a sélectionné un panel de 19 produits emblématiques du secteur pour tenter de comprendre quelle est réellement l’influence du passage du Père Noël sur le marché de l’occasion en ligne.

Au total, c’est environ 30 000 annonces quotidiennes que nous avons scrutées, dont presque un tiers d’iPhone 6S (produit le plus vendu de ce panel). Premier constat : aucun de ces 19 produits tech n’a vu son nombre d’annonces exploser sur LeBonCoin après Noël.

Les produits tech ne sont pas plus revendus après Noël

Pour la majorité d’entre eux, c’est même l’inverse qui s’est produit : dès le samedi 22 (qui marquait l’ouverture du dernier week-end avant Noël), le nombre d’annonces en ligne a chuté (parfois brutalement), témoignant d’une baisse d’activité sur la plateforme pour ces produits. Et cette baisse générale s’est poursuivie jusqu’au début du mois de janvier, période à partir de laquelle le nombre d’annonces en ligne s’est à nouveau stabilisé.

Au final, on ne constate aucune variation significative entre le 11 décembre 2018 (deux semaines avant Noël) et le 8 janvier 2019 (deux semaines après).

42,6 millions d’euros de produits

Pour se représenter l’ampleur du panel étudié, l’ensemble de ces 30 000 annonces représente 42,6 millions d’euros, dont 7,9 millions d’euros pour le seul iPhone X et 2,1 millions d’euros pour le Samsung Galaxy S9. Le jeu Red Dead Redemption ne représente que 157 000 euros.

En résumé, les reventes de cadeaux — si elles existent — ne sont pas de poids à inverser la baisse du nombre d’annonces constatée généralement après Noël.

Tous les produits de notre panel n’ont toutefois pas réagi exactement de la même manière sur la période étudiée : trois d’entre eux ont connu une hausse du nombre de leurs annonces (l’iPhone 6S, l’iPhone XR et le jeu vidéo Red Dead Redemption), et certains produits (notamment les assistants vocaux) ont atteint leur pic d’annonces plus vite que les autres, jusqu’à deux semaines avant le week-end qui précède Noël.

Cet article a été réalisé par les équipes de WeDoData sur une idée de Numerama. Il fait partie d’un dossier que nous avons souhaité monter pour savoir si le phénomène « revente des cadeaux de Noël » était avéré.