Microsoft annonce le retour progressif de la mise à jour d'octobre. Mais tout le monde ne pourra pas la récupérer immédiatement.

Une mise à jour majeure de Windows 10 baptisée « October Update » et qui sort au mois de novembre, voilà qui n’est pas banal. C’est pourtant à ce calendrier pour le moins étrange qu’a dû se soumettre Microsoft, à cause d’un comportement inattendu de la nouvelle version du système d’exploitation : chez certains particuliers, il a été constaté que l’OS faisait disparaître des fichiers.

Cet incident est maintenant résolu depuis plusieurs semaines, sauf que la firme de Redmond avait fait le choix de temporiser le déploiement de l’October Update auprès du public. L’entreprise américaine souhaitait s’assurer qu’aucune autre mauvaise surprise ne lui explose au visage. Constatant que rien d’anormal n’est survenu ces derniers temps, le groupe a commencé à relancer sa mise à jour.

Le logo de Windows 10. // Source : Microsoft

Microsoft avance à petits pas

Une relance toutefois très mesurée. Dans son message d’annonce du 13 novembre, le géant des logiciels explique suivre une approche lente, afin de s’assurer de la compatibilité parfaite entre l’October Update et le système qui s’apprête à la recevoir. « Nous offrirons la mise à jour d’octobre aux utilisateurs via Windows Update lorsque les données montreront que votre appareil est prêt », explique ainsi l’entreprise.

Elle ajoute : « Si nous détectons que votre appareil peut avoir un souci, comme une incompatibilité d’application, nous n’installerons pas la mise à jour jusqu’à ce que ce problème soit résolu, même si vous demandez la vérification des mises à jour disponibles, pour vous éviter de faire face à un quelconque problème connu ». Et cela vaut aussi pour les personnes plus expérimentées.

Windows 10
Windows 10 // Source : Project IDEA

Le groupe explique que ceux et celles cherchant à récupérer quand même la mise à jour de façon manuelle, en forçant la recherche des derniers patchs dans les réglages de Windows 10, seront confrontés à une disponibilité limitée de cette fonctionnalité. Celle-ci dépend en effet des retours d’expérience de la clientèle de Microsoft mais aussi des informations fournies par la télémétrie.

Autrement dit, en fonction de la situation de tel ou tel appareil, l’October Update pourrait bien se transformer chez certains utilisateurs en December Update, voire même en 2019 Update. Mais en la matière, mieux vaut faire temporairement l’impasse sur la mise à jour, même si cela revient à se priver un temps de certaines nouveautés prometteuses, que de se retrouver avec des bugs et des pertes de documents.

Microsoft ajoute enfin qu’un tableau de bord sera disponible au cours de 2019 pour que tout le monde puisse facilement savoir lorsqu’un problème empêche l’arrivée d’une mise à jour pour Windows. En attendant, l’entreprise américaine invite chacun à consulter une page dédiée (en anglais) à la mise à jour de Windows 10 pour connaître au jour le jour l’évolution de la situation.

Partager sur les réseaux sociaux