Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Elon Musk dévoile en vidéo le premier tunnel sous Los Angeles de la Boring Company

Le premier tunnel de la Boring Company doit ouvrir le 10 décembre. Et d'après Elon Musk, tout sera prêt.

Avec les fusées et les voitures électriques, les tunnels sont la troisième passion d'Elon Musk. Et si les projets de la Boring Company ont parfois été source de critiques pour leur efficacité réelle par rapport à un métro conventionnel, l'entreprise commence à prouver qu'elle ne fait pas que dans le théorique. Le premier tunnel à Los Angeles doit ouvrir le 10 décembre et Elon Musk ne compte pas manquer le rendez-vous.

Preuve en est cette nouvelle vidéo publiée sur Twitter, qui montre le projet colossal en train d'être creusé sous la ville américaine. Ce tunnel, dont la construction a débuté il y a un an, part du siège de SpaceX vers la banlieue de Los Angeles.

https://twitter.com/elonmusk/status/1058767039102312448?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1058767039102312448&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.theverge.com%2F2018%2F11%2F4%2F18061316%2Felon-musk-boring-company-la-tunnel-video

D'après le milliardaire, ce tunnel part donc du siège de l'une de ses entreprises et suit l'Interstate 405 jusqu'à l'Interstate 101. En regardant rapidement sur Google Maps, on s'aperçoit qu'il s'agit d'un trajet de 21 miles, soit 33 kilomètres. Des arrêts seraient prévus à peu près tous les 2 km.

Ce projet test est un véritable coup d'essai pour la Boring Company, qui doit parvenir à prouver que sa solution est viable... et pas uniquement pour les voitures. Sous la critique qui disait que ces tunnels pensés pour transporter des voitures favoriseraient les plus aisés, Elon Musk avait en effet changé de plan pour son entreprise et affirmé qu'elle proposerait avant tout des transports en commun. Le système avait alors été légèrement revu pour transporter de petites rames de 8 à 16 passagers.