Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

720p, Google Assistant et USB-C : le vidéoprojecteur Anker format cannette est encore mieux

Anker va lancer une deuxième génération de sa Nebula Capsule, véritable tour de force consistant à intégrer un vidéoprojecteur dans une canette de coca.

Quand nous avions testé la Nebula Capsule il y a quelques mois, nous avions été séduits par cette proposition consistant à faire rentrer un vidéoprojecteur dans un objet connecté de la taille d'une canette de soda. Et on ne voit pas comment la deuxième génération, annoncée au détour d'un événement organisé à New York le 25 octobre 2018, pourrait ne pas transformer l'essai.

En effet, la Nebula Capsule II est bien partie pour améliorer la formule et mettre à jour sa facette intelligente avec l'arrivée de Google Assistant (Android TV 9.0 pour l'OS). Entre autres améliorations matérielles bienvenues, dans le sillage de l'intégration d'un port USB-C.

720p, USB-C, Google Assistant

Nouvelle version oblige, la Nebula Capsule II va franchir un cap dans la résolution et passer à la HD (720p), en plus de gagner en luminosité (200 lumens contre 100 auparavant). Elle nous promet aussi un petit boost au niveau de la restitution sonore, qui n'était pas le point fort du précédent modèle, en passant d'une puissance de 5 à 8 Watts. L'adoption de l'USB-C, au détriment du Micro USB, va permettre de réduire le temps de la recharge (2h30 pour faire le plein).

Toutes ces évolutions auront un prix, néanmoins, aussi bien pour les mensurations du produit, un peu plus gros et lourd (680 contre 425 grammes), que sur le tarif, qui va augmenter de 50 dollars. Dans un premier temps, on pourra s'offrir la Nebula Capsule II via la plateforme Kickstarter. Une étape justifiée par Steven Yang, CEO d'Anker, dans les colonnes de The Verge : le financement participatif permettrait effectivement d'entretenir l'engouement et de profiter de l'effet bouche-à-oreille.