Les groupes sur Facebook se développent. Le réseau social permet maintenant d'avoir des salons de discussion thématiques contenant jusqu'à 250 personnes.

Vous souvenez-vous des salons de discussion thématiques qui existaient à l’époque de Caramail et Voilà et attiraient des dizaines voire des centaines de membres ? Ces espaces sont en train de faire leur apparition sur Facebook : le réseau social a en effet décidé de rapprocher deux de ses fonctionnalités, la discussion instantanée (Messenger) et les groupes d’intérêt.

Le coup d’envoi a été donné le 11 octobre 2018 : les gestionnaires de ces groupes pourront proposer des conversations à thème pouvant accueillir jusqu’à 250 participants — le déploiement est progressif. En outre, il sera possible de passer des appels audio ou vidéo incluant jusqu’à 50 correspondants. Cette fonction existe dans Messenger depuis 2016.

Facebook groupe chat
L’interface des espaces de discussion. // Source : Facebook

Faire davantage participer les internautes

Selon TechCrunch, cette évolution est aussi une tactique de Facebook pour limiter la relative désertion qui a pu être constatée avec les modifications au niveau du fil d’actualité. Celui-ci étant davantage centré sur son cercle de contacts, il y a moins de place pour du contenu précis, en rapport à un centre d’intérêt. Du coup, une hausse d’activité a pu être observée chez des outils concurrents, comme Telegram.

Ces espaces de discussion dans les groupes devraient vraisemblablement accroître la participation des internautes qui s’y sont inscrits, et les rendre par ailleurs plus attrayants en donnant la possibilité d’un engagement plus direct et plus instantané. Une tactique de fidélisation sans doute pas si innocente, à l’heure où des tests sont conduits sur la monétisation des groupes.

Partager sur les réseaux sociaux