Pas démotivé par les faibles ventes de son Essential Phone, Andy Rubin, aka le papa d'Android, travaillerait sur un nouveau smartphone.

Andy Rubin sortira-t-il un deuxième Essential Phone ? Ce n’est pas ce que préfiguraient les ventes décevantes du premier modèle et les rumeurs d’une revente de la société. Pourtant, dans un article paru le 10 octobre 2018, Bloomberg indique que le père d’Android et ses équipes travailleraient bel et bien sur un téléphone. Le projet d’une enceinte connectée aurait même été mis en pause selon les bruits de couloir rassemblés par nos confrères.

Le prochain Essential Phone ne ressemblerait à aucun autre smartphone. Il se distinguerait par un petit écran — pas la norme du marché actuel — et activerait la majorité de ses fonctions à la voix. Mieux, grâce à une intelligence artificielle poussée, il pourrait effectuer quelques tâches en parfaite autonomie.

Essential Phone

Le vrai téléphone intelligent ?

Ambitieux, un peu rêveur, celui qui croyait que l’avenir serait dans les téléphones à clavier rêverait donc d’un objet capable d’envoyer des SMS, de répondre à des mails ou encore de prendre un rendez-vous sans aucune intervention humaine. Un fantasme qu’il évoquait déjà dans les colonnes de Bloomberg en 2017. À l’époque, il expliquait : « Si je peux arriver à une étape où votre téléphone est une version virtuelle de vous-même, alors vous pourriez avoir plus de temps pour vous, vous pourriez apprécier ce dîner sans regarder votre téléphone, lequel ferait des choses à votre place en toute confiance. Je pense que cela pourrait résoudre une partie de l’addiction ». 

Essential espère donner naissance à un premier prototype à la fin de cette année, prototype qui pourrait être montré au prochain CES, organisé en janvier à Las Vegas. On rappelle que, malgré sa promesse de mieux respecter la vie privée et certaines qualités notables (puissance, design), l’Essential Phone, toujours en vente, a vite été bradé. Son éventuel successeur, visiblement conçu pour créer une rupture, jouerait gros sur un marché bondé et exigeant.

Partager sur les réseaux sociaux