Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Chez Amazon, on augmente les salaires, mais on supprime les bonus

Les employés des entrepôts Amazon toucheront plus d'argent par heure. Mais cette hausse sera compensée ailleurs...

Une bonne nouvelle peut parfois en cacher une moins bonne. Mardi 2 octobre, Amazon cédait à la pression de ses employés et promettait l’augmentation de leurs salaires horaires, qui passeraient à au moins 15 dollars de l’heure (soit environ 13 euros) pour tous, à compter du 1er novembre. Comme l’a révélé Bloomberg, le géant de la vente en ligne a en fait compensé cette hausse par la suppression d’avantages dont bénéficiaient les travailleurs.

Amazon a ainsi annoncé mercredi à ses employés qu’elle supprimait les bonus mensuels et les récompenses sous forme d’actions que pouvaient toucher celles et ceux qui travaillent dans les entrepôts.

Des employés gagnants, selon Amazon

Les bonus pouvaient s’élever à plusieurs centaines de dollars chaque mois, selon deux sources proches citées par le média américain. Amazon aurait expliqué que cet argent servirait à compenser... la hausse des salaires.

L’entreprise a indiqué que les employés spécialisés dans le service client et ceux embauchés en contrat précaire saisonnier à l’heure seront gagnants, en fin de compte. Selon elle, ils toucheront avec ce nouveau système plus à la fin du mois qu'ils ne touchaient jusqu'à présent. Amazon a expliqué qu’une hausse du salaire horaire était par ailleurs plus stable, « immédiate » et « prévisible » que des bonus, dont les montants variaient selon les mois.

La hausse du salaire horaire, entre critiques et frustrations des employés

La décision de l’entreprise d’augmenter les salaires minimaux versés à ses centaines de milliers d’employés a été saluée par beaucoup, notamment par des personnalités politiques comme Bernie Sanders, l'un des candidats démocrates à la dernière présidentielle américaine.

https://twitter.com/SenSanders/status/1047136187964694530

Mais elle a également été critiquée. Tim Roache, secrétaire général d’un important syndicat de travailleurs britannique, a ainsi confié à la BBC que c’était « un début », mais qu’il en attendait davantage. Il a rappelé que les conditions de travail, dénoncées à plusieurs reprises par des travailleurs d’Amazon, avaient toujours besoin d’être améliorées. La décision de l’entreprise, selon lui, n’a rien d’un « grand acte de générosité ».

Des spécialistes du marché du travail estiment quant à eux que l’augmentation est plutôt un argument marketing qu’autre chose, et qu’elle servirait à attirer de nouveaux saisonniers chez Amazon, à l’approche du Black Friday et des fêtes de fin d’année.

En interne, certains employés se disent également « frustrés » selon Bloomberg. Ceux qui travaillent dans la firme depuis longtemps par exemple, estiment que leurs salaires n’augmentent toujours pas suffisamment. Ceux qui touchaient déjà 15 dollars de l’heure passeront à 16 dollars, tandis que les nouveaux arrivants, eux, verront leur salaire augmenter de près de 40%.