Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vers un MacBook 13 pouces entrée de gamme à 1 200 dollars ?

À moins d'un mois de la prochaine conférence d'Apple, les langues continuent de se délier à propos des futurs produits de la firme.

Cet été, Apple a décidé de renouveler le haut du panier de ses MacBook Pro, qui ont quasiment atteint la perfection à la faveur d'un clavier enfin à la hauteur de son tarif. À dire vrai, on ne s'y attendait pas vraiment : jusqu'à présent, on a plutôt évoqué l'arrivée d'un remplaçant du MacBook Air.

Un nouvel ordinateur abordable se fait donc toujours espérer du côté de la firme de Cupertino. Et si d'aucuns pensaient le voir à la WWDC 2018, il devrait finalement apparaître lors du keynote de rentrée, centré sur les futurs iPhone. Selon les informations publiées par Digitimes, le 17 août 2018, il s'agirait d'un MacBook 13 pouces entrée de gamme... à 1 200 dollars !

Finis les MacBook à moins de 1 000 dollars ?

À l'heure actuelle, la gamme MacBook se dessine comme suit : le Air (13 pouces, à partir de 1 099 euros), le modèle 12 pouces (à partir de 1 499 euros), le Pro sans Touch Bar (à partir de 1 499 euros) et le Pro avec Touch bar (à partir de 1 999 euros). Où viendrait se placer ce futur spécimen avec un écran de 13 pouces ? C'est encore flou : il pourrait remplacer le MacBook, le MacBook Air, voire peut-être les deux si Apple tient à simplifier les terminologies.

Ce MacBook 2018 serait équipé des processeurs avec architecture Kaby Lake d'Intel, gravés en 14 nm. Apple aurait voulu des puces en 10 nm mais le fournisseur a pris du retard dans la production. « Le MacBook 13 pouces abordable devait sortir durant le dernier trimestre de l’année 2017, mais il a été repoussé à cause des problèmes rencontrés par Intel quant à la production des processeurs 10 nm », expliquent nos confrères citant des sources proches des usines.

Parmi les autres indiscrétions, Digitimes confirme :