Canal+ lance une nouvelle formule coup de poing destinée aux jeunes : les moins de 26 ans auront donc droit à certains programmes moyennant moins de dix euros par mois.

Canal+ est en quête d’utilisateurs. Depuis plusieurs semaines, de nombreuses tentatives se succèdent : un nouveau décodeur 4K, un deal avec Apple pour ajouter l’Apple TV à ses offres et, prochainement, une formule coup de poing destinée aux jeunes. Canal+ vise effectivement les moins de 26 ans avec un abonnement à prix doux, facturé 9,95 euros. C’est légèrement plus cher que le tarif d’entrée de Netflix (7,99 euros pour un seul écran et sans HD) et deux fois moins que l’essentiel Canal.

Concurrencer Netflix

Cette stratégie agressive, évoquée le 22 mai dernier dans un article de BFM Business, semble destinée à contrecarrer les plans de Netflix, qui plait beaucoup aux jeunes en raison de son catalogue varié et de son prix attractif. Comment Canal+ compte-t-il se différencier par rapport à ce mastodonte ? En misant sur ses forces de toujours, à savoir les programmes qu’on ne trouve pas sur la plateforme de VOD : des matches de foot et de rugby (trois de chaque, par mois), les courses de Formule 1, des films inédits (plus de 400) et des séries maison (par exemple, Versailles).

Lancé à la rentrée, cet abonnement sans engagement pourra être utilisé sur navigateur internet, smartphone et tablette. Sera-t-il suffisant pour inverser la vapeur ? Rien n’est moins sûr : Netflix investit en masse sur le développement de contenus inédits. En guise de réponse, Canal+ a pour lui le sport. Néanmoins, son offre football — la plus plébiscitée — est désormais bien inférieure à celle de beIN et de SFR.

Surtout, les moins de 26 ans qui ne seraient pas fans de Formule 1 ne seront peut-être pas tentés de dépenser 9,95 euros, en plus du reste de leurs abonnements.

Partager sur les réseaux sociaux