Mercredi 23 mai, Numerama a pu assister à une expérimentation 5G au sein du TechnoLab de SFR, à Vélizy. À cette occasion, nous avons découvert où ont été conduits ces fameux tests et à quoi ressemblait la future antenne 5G.

Le TechnoLab de Vélizy est le cœur névralgique de SFR. C’est ici que se trouve l’ensemble des dispositifs réseau de l’opérateur lui servant à produire et reproduire le réseau. Après la visite de plusieurs salles techniques, où l’on a pu notamment avoir un aperçu d’une cage de Faraday, une démonstration d’un signal 5G a été effectuée en notre présence.

À gauche : une cage de Faraday servant à conduire des tests dans un environnement isolé /// À droite : une antenne 5G SFR

Première démonstration publique de la 5G

Pour ce premier test en présence de journalistes, SFR a favorisé la stabilité en émettant un signal à 1,3 Gb/s lors d’un transfert de fichier de 5 Go mais les ingénieurs assurent qu’il peut aller jusqu’à 1,6 Gb/s. Un chiffre impressionnant, d’autant plus quand on sait que le débit moyen de la 4G de SFR en zone dense se situe à 35 Mb/s, débit qui ne cesse de chuter en zone intermédiaire (24 Mb/s) puis en zone rurale (14 Mb/s). Par la suite, la démonstration a consisté à lancer une vidéo 4K avec un débit de 80 Mbit/s.

Graphique du débit lors du transfert d’un fichier de 5 Go

Pour cette démonstration, deux équipements ont été utilisés, le tout opérant sur la bande 3.5 Ghz :

  • Une antenne 5G « active » : pesant aux alentours de 45 kg, elle est composée de 64 transmetteurs et 64 récepteurs (contre 2 à 4 pour la 4G). SFR a insisté sur le fait que cette antenne donnait la possibilité de concentrer le rayonnement vers l’usager contrairement aux antennes actuelles qui émettent un signal dit « statique ».
  • Un terminal précommercial 5G Huawei :  intégrant complètement la norme 5G, il est connecté à l’antenne par la voie radio et rayonne dans la salle. Ce terminal dispose d’un logiciel permettant d’analyser en temps réel le flux radio et le débit. Fonctionnant comme un routeur, il émet en Wi-Fi jusqu’à l’ordinateur.

SFR est actuellement en discussion avec l’Arcep pour commencer une expérimentation grandeur nature en 2019 — les villes de test n’ont pas encore été communiquées. L’opérateur vise un déploiement commercial pour 2020.  « Avec ce nouveau test 5G, SFR franchit ainsi une étape majeure pour préparer son réseau aux futurs déploiements commerciaux 5G et confirme sa position à la pointe de l’innovation,  » a déclaré Christophe Delaye, Directeur Exécutif Réseaux et Systèmes d’Information de SFR.

Partager sur les réseaux sociaux