Facebook affirme ses ambitions dans la réalité virtuelle et augmentée en changeant le nom d'Oculus Research pour Facebook Reality Labs.

Pour accompagner symboliquement le mouvement de Facebook vers les réalités augmentée et virtuelle, Oculus Research devient officiellement Facebook Reality Labs. D’après Michael Abrash, chef de l’équipe scientifique d’Oculus, qui a profité du changement de nom pour réaffirmer la mission de son laboratoire, son but ne change pas. « Nous cherchons à accompagner Facebook et Oculus dans la création d’expériences en réalité virtuelle et en réalité augmentée, des plus accessibles aux plus technologiquement avancées  », a-t-il avancé.

Toute l’idée de ce laboratoire est de travailler au perfectionnement de la réalité virtuelle, qu’il s’agisse de l’amélioration des angles de vue, de la profondeur de champ, de la densité de pixels ou de la définition des écrans. « Le FRL associe les meilleurs ingénieurs, chercheurs et développeurs du monde dans un but commun : développer tout le spectre de la VR et l’AR  », a poursuivi M. Abrash.

Ce changement de nom dit deux choses pour Facebook. D’une part, c’est une consécration pour ce laboratoire Oculus qui prend le nom de la maison-mère. Cela signifie donc que la jeune pousse rachetée et intégrée a la stratégie du réseau social donne satisfaction. D’autre part, c’est un indice sur la manière dont Facebook se projette dans l’avenir : le réseau social a une croissance limitée et n’est pas l’alpha et l’oméga de ce que souhaite faire Mark Zuckerberg. Intégrer ces recherches au développement de Facebook, c’est donner un indice sur ce que ces têtes pensantes imaginent pour le futur du numérique : « Les réalités augmentée et virtuelle seront la deuxième vague d’interfaces informatiques pour les humains », après la révolution des PC, affirme Michael Abrash.

À l’heure de la sortie de l’Oculus Go, les espaces virtuels sont on ne peut plus réels pour Facebook.

Partager sur les réseaux sociaux