Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Bon courage : Tesla veut maintenant produire 6 000 Model 3 par semaine, 24h/24, 7j/7

Elon Musk a notifié aux employés de Tesla que la cadence de production du véhicule allait être revue à la hausse. Le constructeur visait 5 000 unités par semaine pour débuter le prochain semestre, il en veut maintenant 6 000.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour la production de la Model 3, qui fait tant parler depuis des mois et des mois alors que Tesla peine à remplir ses objectifs. Mais Elon Musk semble décider à prendre le problème à bras le corps et tape du poing sur la table pour revoir les objectifs à la hausse. Se félicitant d'une troisième semaine de suite avec au moins 2 000 unités assemblées, le charismatique patron veut maintenant atteindre les 6 000 Model 3 d'ici fin juin. On rappelle que l'objectif initial était de 5 000 et que celui actuel -- 2 500 -- n'est toujours pas rempli. Bien évidemment, Elon a un plan.

Tesla augmente la cadence

Dans un mail envoyé aux employés et récupéré par Electrek, Elon Musk confirme l'arrêt momentané de la production dans les usines situées à Fremont et Gigafactory « afin de procéder à des améliorations nécessaires ». Grâce à elles, il estime que la production atteindra les 3 000/4 000 Model 3 par semaine le mois prochain. Fin mai, l'initiative sera répétée pour permettre une capacité de production de 6 000 voitures. Intransigeant sur cet objectif, Elon Musk appuie : « Les départements et fournisseurs qui ne seront pas capables de l’atteindre vont devoir fournir une explication sur le pourquoi, ainsi qu’un plan pour résoudre le problème à me présenter directement ». 

Une telle révision à la hausse va naturellement entraîner une augmentation de l’effectif (400 personnes par semaine en plus) et un changement dans l’organisation des postes. Ainsi, à Fremont, Tesla va passer à du 24h/24, 7j/7. 

À l’arrivée, Elon Musk justifie ce nouvel objectif par la nécessité d’avoir une marge d’erreur dans le cadre d’une production à grande échelle, internalisée comme externalisée. Et si d’aucuns pourraient craindre une baisse de la qualité en raison d’une cadence augmentée, le big boss tient à rassurer tout le monde : les Model 3 sont de mieux en mieux assemblées, en témoignent les retours positifs des propriétaires. On verra en juillet si le taux de satisfaction est toujours aussi élevé.