Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Il existe désormais un SSD d'une capacité de 100 To

La société Nimbus Data a présenté ExaDrive DC100, un SSD d'une capacité de stockage de 100 To. Commercialisé à partir de cet été, ce produit ne s'adresse pas au grand public.

Les records sont faits pour être battus, dit-on. Mais il y a l'art et la manière de le faire : alors que Samsung se félicitait en février de la sortie d'un SSD d'une capacité de stockage de 30,72 téraoctets, battant au passage le record précédent, qu'il détenait, de 15,36 To, voilà que l'entreprise Nimbus Data vient de relever très significativement la barre, avec un SSD de... 100 To.

Il convient toutefois de noter que le produit de Nimbus Data, baptisé ExaDrive DC100, ne boxe pas tout à fait dans la même catégorie que le PM1643 de Samsung : en effet, le premier entre dans un format 3,5 pouces là où le second est un SSD de 2,5 pouces. En termes de performances, il est annoncé des débits de 500 Mo/s et 100 000 opérations d'entrée-sortie par seconde (IOPS, écriture et lecture).

https://twitter.com/NimbusData/status/975764791393378309

Technologiquement parlant, Nimbus Data s'appuie sur de la mémoire 3D Nand. Dans ce procédé, la mémoire est constituée de plusieurs couches de cellules flash empilées les unes sur les autres. Selon Le Monde Informatique, la 3D NAND est plus dense, plus rapide et plus intéressante à produire que la mémoire 2D NAND, et c'est dans cette direction que l'industrie est en train de se tourner.

Ce produit, qui est décliné dans une version de 50 To, n'est pas un prototype : Nimbus Data entend en effet le commercialiser cet été mais il ne sera pas proposé, en tout cas pour l'instant, au grand public. Le groupe explique vouloir d'abord s'adresser aux professionnels qui ont des besoins particuliers en matière de stockage.

De toute façon, on peut se demander ce que pourrait bien faire un particulier d'un tel volume de stockage, à l'heure où, justement, les besoins tendent à être satisfaits par des solutions intermédiaires et ou les usages ne nécessitent plus de stocker des données en masse localement : le succès des offres de streaming en vidéo ou de musique en est la preuve et la tendance émerge dans le jeu vidéo.

Le prix de ce SSD n'a pas été renseigné dans le communiqué de la société.