Avec Windows 10, Microsoft est parvenu à faire oublier les errements observés avec son précédent système d’exploitation, que ce soit au niveau de l’interface ou de l’expérience utilisateur. Pour autant, même si son dernier OS a bien corrigé le tir, l’éditeur de logiciel a encore du pain sur la planche pour que son environnement soit le plus intuitif et le plus pratique à utiliser.

Dans ce domaine, on ne peut pas dire que Microsoft reste les bras ballants. On peut toutefois s’étonner que certaines idées n’aient pas été intégrées plus tôt. Ainsi, avec la prochaine version de Windows 10, prévue avec la Build 17618, l’explorateur de fichiers du système d’exploitation aura droit aux… onglets. Exactement comme ceux que l’on trouve dans un navigateur web.

Une capture fournie par Microsoft.

Les onglets sont tout à fait pratiques : utilisés dans un navigateur web, ils permettent de regrouper toutes les pages ouvertes dans une même fenêtre, au lieu de multiplier ces dernières, ce qui permet de visualiser d’un rapide coup d’œil ce qui est accessible d’un clic de souris. Opera, Firefox, Safari, Chrome et Internet Explorer / Edge, soit les cinq principaux navigateurs, supportent ce type d’affichage.

La fonctionnalité de Microsoft, baptisée Sets, « est conçue pour s’assurer que tout ce qui est lié à votre tâche (pages web pertinentes, documents de recherche, fichiers nécessaires et applications) est connecté et mis à votre disposition en un seul clic », explique Microsoft, en faisant en sorte que certains services « deviennent plus intégrés pour créer une expérience transparente ».

Dans la capture d’écran fournie par Microsoft pour illustrer le rôle des onglets dans l’explorateur de fichiers, on voit qu’ils couvrent la navigation dans les dossiers de l’ordinateur, l’invite de commandes, l’outil de prise de notes Microsoft OneNote, le blog dédié à Windows et un encart consacré aux actualités. Les onglets ne se limitent donc pas à l’affichage des répertoires du PC.