Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pour éviter l'encoche sur l'écran, Essential avait songé à une caméra rétractable

Essential a déposé un brevet suggérant qu'il aurait pu concevoir une parade assez saugrenue à l'encoche peuplant les smartphone de 2018. Mais pas sûr que c'était la solution idéale pour autant...

L'encoche est sur toutes les lèvres depuis qu'Apple a dévoilé l'iPhone X. Pas vraiment acceptée de manière universelle, elle prend paradoxalement place sur le portrait robot du smartphone de 2018 sans qu'un tel désagrément esthétique -- c'est un avis comme un autre -- soit justifié dans certains cas. D'un autre côté, plusieurs constructeurs résistent encore à son appel : on voit que Samsung n'est pas près de céder avec ses Galaxy S et on aurait vu LG tricher de manière logicielle avec un supposé G7.

Pour le moment, on voit l'encoche comme un mal nécessaire, au mieux, un effet de mode, au pire. Et on imagine que des solutions seront trouvées pour minimiser son impact visuel et la place qu'elle occupe sur la façade avant. Pour la supprimer totalement, Essential a même songé à une caméra rétractable.

https://twitter.com/Arubin/status/969788083284541440

La caméra avant rétractable ? C'est non

Essential a donc imaginé une caméra et des capteurs capables de se fondre dans le corps du téléphone et qui ne sortiraient qu'en cas de nécessité. Un exemple tout bête : lors de la prise d'un selfie. Le brevet, datant de plusieurs années et partagé par le CEO Andy Rubin en réponse à un tweet l'alertant sur le concept Vivo Apex proposant un dispositif similaire, peut s'apparenter à une piste pouvant supprimer le notch. « La technologie montrée ici maximise la taille de l'écran […]. Quand la caméra est inactive, elle se rétracte à l'intérieur du téléphone et devient invisible pour l'utilisateur » indique le brevet.

Mais, en pratique, force est de reconnaître qu'une caméra pop-up n'offrirait pas un confort d'utilisation idéal, surtout en cas de reconnaissance faciale : devoir attendre quelques secondes que les capteurs sortent pour déverrouiller le téléphone n'aurait rien d'ergonomique. De même, on aurait pas très envie de patienter pour prendre un selfie. Sans oublier les interrogations sur la solidité d'un tel mécanisme sur la durée.