Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

En Californie, les voitures autonomes sans humain à bord vont pouvoir être testées

L’État de Californie a donné le feu vert pour la conduite de tests de véhicules autonomes sans chauffeur à bord. Une vraie avancée pour la technologie.

« C'est une avancée majeure pour la technologie autonome en Californie. La sécurité est notre principale préoccupation et nous sommes prêts à commencer à travailler avec les constructeurs qui sont prêts à tester des véhicules sans chauffeur en Californie » se félicite Jean Shiomoto. Le directeur du Department of Motor Vehicules est ravi de pouvoir avancer sur la mobilité future en compagnie des acteurs désireux d'aller de l'avant. Ainsi, ils pourront bientôt faire rouler des voitures autonomes sans humain à bord sur les routes publiques. C'est un vrai pas de franchi pour le développement de la technologie, en gardant à l'esprit qu'elle doit encore rassurer les gens sur la sécurité.

Californie ou l'eldorado de la conduite autonome

La Californie prouve encore qu'elle est the place to be pour les voitures autonomes : à partir du 2 mars prochain, les constructeurs pourront demander un permis pour des tests avec ou sans chauffeur. Les premiers seront délivrés trente jours plus tard et on imagine que General Motors, Waymo et Uber vont se bousculer au portillon pour envahir les rues avec des véhicules sans humain. Aujourd'hui, quelques 50 sociétés testent des voitures intégrant une intelligence artificielle visant à remplacer l'humain.

On s'attend aussi à voir des photos de gens se demandant pourquoi et comment des voitures peuvent rouler toutes seules -- sans provoquer d'accident.

Au final, les différentes parties prenantes respectent le calendrier à la lettre. En octobre dernier, le Department of Motor Vehicules avait envoyé une régulation révisée pour le déploiement de véhicules autonomes en toute sécurité. Des règles qui préfiguraient la possibilité d'expérimentations sans chauffeur, ni pédale, ni volant dès début 2018.

Rappelons qu'en France, il se murmure que des navettes sans personne à bord seraient bientôt autorisées à rouler. Sous surveillance humaine néanmoins.