Windows Phone 7.5 et 8.0 sont deux versions du système d'exploitation mobile conçu par Microsoft qui sont sorties fin 2011 et fin 2012. Alors que l'éditeur américain a déjà mis fin à leur support, voilà que les notifications s'arrêtent.

Si à tout hasard vous possédez un smartphone fonctionnant avec Windows Phone 7.5 ou 8.0, sachez que les notifications qui sont envoyées automatiquement vers votre terminal (« push ») appartiennent désormais au passé. En effet, Microsoft a annoncé le vendredi 16 février que ces notifications seront coupées le 20.

Et aujourd’hui, nous sommes justement le 20 février.

Outre la fin des notifications, ce qui empêchera les applications de vous envoyer une information, ce que font par exemple celles des médias pour vous tenir au courant de tel ou tel fait d’actualité, l’arrêt va avoir deux autres conséquences : les mises à jour des vignettes dynamiques (« live tiles ») ne se feront plus et la fonction permettant de retrouver son téléphone sera inactive.

Des versions datées de l’OS

Si vous êtes vous-même propriétaire d’un smartphone fonctionnant l’une ou l’autre version du système d’exploitation mobile, peut-être pestez-vous déjà contre Microsoft.

Il faut noter que l’éditeur prévoit des cycles de vie pour les branches de son OS. Or, Windows Phone 7.5 et 8.0, deux déclinaisons sorties respectivement le 27 septembre 2011 et le 29 octobre 2012. Leur support est d’ailleurs terminé depuis plusieurs mois. Dans le secteur des mobiles, où les clients changent fréquemment de smartphones, un support de cinq et six ans n’est pas déraisonnable.

Surtout que les smartphones peuvent bénéficier d’un support plus long s’ils sont éligibles à une mise à jour du système. C’est d’ailleurs ce que suggère Microsoft : si vous voulez continuer à bénéficier de ses mises à jour et correctifs, vous devez passer votre terminal sur un OS plus récent, si possible. Actuellement, la version de Windows Phone la plus ancienne pour bénéficier des notifications est la 8.1.

Le fait est que la mesure ne devrait pas concerner grand monde : la part de marché des terminaux avec Windows Phone est presque inexistante, aux alentours de 0,1 % selon des chiffres pour le premier trimestre 2017, là où Android se situe à 85 % et iOS un peu en-dessous de 15 %. Et dans ce 0,1 %, la part représentant Windows Phone 7.5 et 8.0 est encore plus fine, car elle inclut aussi des moutures encore supportées par Microsoft.

Partager sur les réseaux sociaux