Un salon dont tous les produits dépendent de l'électricité, plongé dans le noir à cause d'une coupure de courant ? C'est en ce moment, au CES de Las Vegas.

L’édition 2018 du CES est particulièrement chaotique. Le 9 janvier, la ville de Las Vegas qui n’avait pas vu une goutte d’eau depuis plus de 150 jours a subi une journée de pluie qui l’a plongée dans une panique totale. En effet, rien n’est conçu ici pour la pluie, même modérée. Les routes sont inondées, les parkings débordent, les conducteurs peu habitués aux routes glissantes s’emboutissent et la ville entière est paralysée. Il fallait entre une et deux heures hier pour rejoindre le Convention Center où se déroule le CES et sur les coups de midi, la demande de taxi était telle qu’il fallait mieux marcher sous la pluie pour se rendre aux rendez-vous dans les hôtels alentours.

Cocasse : le stand de Google, qui a dépensé énormément cette année pour promouvoir Assistant, n’était pas waterproof et a donc été fermé toute la journée inaugurale.

Pas de repos pour les déboires du CES : aux alentours de 11h40 le lendemain, soit le 10 janvier, le salon a été plongé dans le noir. Toute l’électricité a été coupée dans les principaux halls. Plus aucun stand n’avait de courant, sauf groupe électrogène d’urgence. On se souvient que certains prototypes fragiles sont exposés sur les stands et on se demande combien n’auront pas aimé la mise hors tension forcée.

La panne dure encore à l’heure où ces lignes sont écrites, soit plus d’une heure après le début des incidents, et le CES vient à peine de communiquer sur une résolution prochaine. Pendant ce temps, la sécurité a commencé une évacuation des principaux halls qui s’est déroulée dans le calme, mais qui n’augure rien de bon au niveau du chaos engendré par un retour de milliers de visiteurs au même moment.

Sur les réseaux sociaux, les images insolites d’un salon de l’électronique plongé dans le noir affluent, certaines marques n’hésitant pas à pendre la chose avec humour. Ou à placer un peu de communication.

 

Partager sur les réseaux sociaux