L'Apple Store très stylé de Chicago a attrapé froid. Mais ce n'est pas un problème d'architecture selon la firme de Cupertino.

En octobre dernier, Apple a inauguré une nouvelle boutique à Chicago, au bord de la Chicago River. Ce nouveau flagship revendique une architecture futuriste et attirant le regard, notamment par le biais de ce toit au look à nul autre pareil, rappelant la forme d’un MacBook Air. Sauf que, récemment, ledit toit a été pointé du doigt en raison de son incapacité à évacuer l’eau et la neige. Par conséquent, avec la vague de froid, des stalactites se sont formés, représentant un danger pour les passants et les visiteurs. Est-ce dû à un problème de conception ? Non, estime Apple.

Problème de chauffage

La neige est une donnée importante à prendre en compte à Chicago et, d’une manière globale, les toits sont tous touchés. Sauf que celui de l’Apple Store, ultra fin et composé de fibre de carbone, accentue ce phénomène avec sa forme inclinée. Une observation corroborée par le blogueur Matt Maldre : «  la prochaine fois, peut-être qu’Apple considèrera vraiment la communauté où ses magasins sont bâtis. Des choses basiques comme le fait que les températures sont froides à Chicago. Il neige. La neige tombe des toits. Ne concevez pas un toit incliné où la neige ne peut pas être stoppée ou bloquée quelque part  ».

Pour certains habitants de la ville, il y a donc un vrai défaut d’architecture. Pas pour Apple. Dans les colonnes du Chicago Tribune, Nick Leahy, porte-parole du géant américain, a indiqué que les architectes de chez Foster+Partners ont bel et bien conçu cet Apple Store en tenant compte du climat. Mais qu’ils avaient rencontré un problème technique, «  le toit possède un système de chauffage intégré. Il avait besoin d’un réglage et a été reprogrammé. C’est un problème temporaire  ». Comment évacue-t-il l’eau ? Via quatre colonnes internes, préférées à des gouttières traditionnelles. Rendez-vous aux prochains flocons.

Partager sur les réseaux sociaux