Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Red Hydrogen : avez-vous déjà vu un smartphone 3D, holographique, multidimensionnel et modulaire ?

Red, expert incontesté de la caméra très haute qualité à usage professionnel, a décidé de rompre la torpeur de juillet en annonçant le smartphone le plus grotesque depuis longtemps. AR, VR, 3D, modulaire, holographique : l'objet concentre toutes les technologies vaguement vaporware du moment. Il ne manquerait plus qu'il embarque une IA.

Site un peu crado, design douteux et slogan fumeux : la palme du smartphone grotesque revient aujourd'hui à Red. Pourtant l'entreprise n'est pas connue pour se moquer de ses clients. Au contraire, le constructeur de caméra 8K qui a tout Hollywood dans son carnet d'adresse est plutôt très sérieux. Mais là, il faut croire que les experts du labo Red ont un peu craqué : l'entreprise annonce aujourd'hui deux smartphones à des prix très premium et aux arguments étonnants.

« Le premier dispositif holographique dans vos poches, pas de lunettes nécessaires ! » écrit la firme pour annoncer son Hydrogen, un smartphone décliné en deux versions : Titanium (1 595 $) et Aluminium (1 195 $). À ce prix, Red promet la révolution holographique (sic). Le tout grâce à un écran de 5,7"dont la définition n'est pas annoncée, mais qui grâce à « des nanotechnologies » (lesquelles ?) permet d'afficher du contenu traditionnel en 2D -- ouf -- mais également des « hologrammes », de la 3D stéréoscopique (okay...) et également de la réalité virtuelle (ah...), de la réalité augmentée (on passe) et de la réalité mixte (mdr).

Mais Red va encore plus loin dans son discours absurde  : le constructeur nous explique que son algorithme propriétaire convertit le son stéréo en un son « multidimensionnel » offrant une « qualité 5.1 dans des écouteurs » (sic bis).

Nous ignorons bien sûr tout du processeur embarqué, de la batterie ou même des capteurs numériques qui seront livrés avec le smartphone « holographique ». A priori commercialisé en 2018, cet Hydrogen de Red est en bonne place pour remporter la palme du vaporphone de l'année.