Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Connaître l'histoire des rues de Paris ? Il y a une app pour ça

La Ville de Paris est traversée par des milliers de rues. Si l'histoire de certaines d'entre elles n'est pas difficile à connaître, d'autres sont méconnues du grand public. Une application propose de corriger le tir.

L'affaire a éclaté début décembre : désirant distinguer Steve Jobs, fondateur et visage d'Apple, le maire socialiste du 13e arrondissement de Paris a fait savoir son intention de baptiser l'une des rues qui entourera la Halle Freyssinet du nom de l'Américain, qui est décédé il y a maintenant plus de cinq ans. Cela a alors entraîné l'opposition d'une partie des élus, favorables à une rue Ada Lovelace -- qui aura sa rue dans le XIIIe.

Cette histoire, il faut bien le dire assez anecdotique, est toutefois une bonne occasion de se pencher sur l'odonymie, qui consiste en l'étude des noms de rue. Si vous tenez à découvrir l'histoire se trouvant derrière les plaques que l'on voit fixées sur les murs de la ville, sachez qu'il existe justement des applications qui permettent de satisfaire votre curiosité. Sur iOS et sur Android.

rues

L'application mobile mêle tout à la fois des données fournies par la Ville de Paris en open data, des cartes conçues par Stamen Design et OpenStreetMap et des accès vers Wikipédia depuis le logiciel, quand les pages existent. Le tout est encadré par des licences de libre diffusion en Creative Commons ou ODbL pour les données issues des bases de données de la capitale.

Cerise sur le gâteau, en plus d'en savoir davantage sur les rues, places ou ponts de la ville lumière, l'application intègre même la position géographique des toilettes publiques ainsi que leurs horaires d'ouverture.

http://www.numerama.com/sciences/213839-rue-steve-jobs-a-paris-communistes-et-ecologistes-preferaient-ada-lovelace.html