Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Staying Alive : où trouver un défibrillateur à proximité ?

L'application Staying Alive indique sur une carte tous les défibrillateurs qui lui sont signalés. En vous géolocalisant, vous pouvez connaître l'emplacement de tous les équipements qui sont à proximité.

Chaque année en France, 50 000 personnes meurent d'un arrêt cardiaque et le taux de survie n'est que de 7 %. Une situation qui s'est aggravée avec le confinement. Or, une prise en charge la plus précoce possible d'une victime augmente significativement ses chances de survie, car les secours n'interviendront au mieux qu'au bout de quelques minutes -- 10 minutes en moyenne à Paris. C'est trop long.

Aussi, c'est vers le défibrillateur automatique qu'il convient de se tourner. Ce matériel de secours est de plus en plus répandu et c'est tant mieux : on en trouve dans la plupart des lieux publics et dans les entreprises. Mais encore faut-il savoir où les trouver. C'est là qu'une application mobile comme Staying Alive révèle tout son intérêt, car elle géolocalise sur une carte les défibrillateurs à proximité. Et bien sûr, gratuitement

Trouver un défibrillateur à proximité

Autour de notre domicile par exemple, dans une ville de banlieue moyenne, l'application mobile détecte 10 défibrillateurs automatisés externes (DAE) dans les parages. Une proximité parfois toute relative. Si certains ne sont distants de que de quelques dizaines ou centaines de mètres, d'autres nécessiteraient une bonne marche d'un quart d'heure à pied -- cela dit, ce ne sont pas vers eux que l'on irait.

L'emplacement des DAE peut être positionné directement sur une carte de Google Maps ou bien être affiché sous la forme d'une liste ordonnée, du plus près au plus lointain, grâce au menu en haut à droite de l'écran. L'application donne une estimation du temps de trajet, le nom de l'établissement qui héberge le DAE et, si besoin, peut calculer un itinéraire à partir de votre position géographique.

Plus de 167 000 défibrillateurs sont recensés dans Staying Alive et de nouveaux matériels sont régulièrement ajoutés. Les utilisateurs peuvent contribuer également, en indiquant la position d'un nouveau DAE, ou bien en remontant un souci (DAE manquant, défectueux, doublon, autre...). L'application présente aussi les gestes de premier secours ainsi que le numéro de téléphone d'urgence (112) à contacter.

Vous maîtrisez les gestes qui sauvent ? Devenez « bon samaritain »

Si vous connaissez les gestes qui sauvent, l'application vous propose d'ailleurs de devenir un « bon samaritain » -- un rôle qui peut changer la donne : « Lorsqu'un arrêt cardiaque est signalé par les services d'urgence, notre serveur localise les bons samaritains à proximité et leur envoi une alerte leur demandant s'ils peuvent intervenir », est-il expliqué. Pour être  « bon samaritain », il faut prouver sa qualification.

L'objectif est de donc recruter et mobiliser des secouristes bénévoles, formés aux gestes de premiers secours afin qu'ils puissent intervenir sur les lieux d'un arrêt cardiaque avant l'arrêt des secours professionnels. De cette façon, les chances de survie de la victime sont significativement augmentées, grâce à une prise en charge bien plus précoce. En effet, chaque minute compte.

L'usage d'un défibrillateur automatisé externe ne nécessite pas de formation particulière. N'importe qui peut donc s'en servir et son utilisation a été rendue la plus simple possible pour maximiser les chances de réussite. Évidemment, connaître les gestes qui sauvent est un plus. L'application indique évidemment comment pratiquer un massage cardiaque et les étapes clés du secours, mais l'idéal reste une formation.

Pourquoi Staying Alive comme nom d'application ?

En anglais, Staying Alive signifie tout simplement rester vivant. Mais c'est aussi le nom d'une chanson célèbre des Bee Gees.

Ce n'est pas anodin : il s'avère que ce titre donne le bon tempo d'un massage cardiaque. Il existe d'ailleurs une littérature scientifique sur le sujet. Cet air étant très connu, c'est un excellent moyen de bien se caler au rythme adéquat pour faire une compression thoracique. Reste à s'en souvenir au moment opportun, car dans le feu de l'action, il n'est pas sûr que vous aurez l'esprit à chantonner.