Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nissan veut mettre une dose d'IA dans la conception de ses voitures

Les designers seront-ils amenés à travailler de plus en plus avec des systèmes d'IA ? Chez Nissan, c'est une perspective qui est en train d'apparaître. Le constructeur a l'intention de s'en servir pour concevoir ses futurs modèles.

Et si les futurs modèles de voiture fabriqués par Nissan étaient en partie imaginés par une intelligence artificielle ? C'est le scénario que n'écarte par le constructeur japonais, ayant conscience que les progrès dans ce domaine offrent aujourd'hui de nouvelles perspectives pour l'industrie automobile.

À vrai dire, ce ne serait pas la première fois que Nissan mobilise un système d'IA pour dessiner et modéliser une voiture. Lors d'un symposium survenu le 31 août à Tokyo, Tetsur? Ueda, du centre de recherche Nissan, a expliqué que ce type de test a déjà eu lieu. À ses yeux, le dispositif a beau encore se trouver à un stade encore préliminaire, il offre déjà des perspectives commerciales.

L'information relayée par Nikkei Technology ne livre pas beaucoup de détail sur la manière dont le système fonctionne. Il fait état d'un dispositif qui extrait des similarités parmi des photos de voitures, après les avoir identifiées. Il semble que l'IA implique pour son travail de l'apprentissage profond.

L'apprentissage profond (ou « deep learning ») est une méthode très en vogue depuis plusieurs années pour faire progresser l'intelligence artificielle. Elle consiste à faire ingérer des quantités considérables de données à une machine pour qu’elle puisse par la suite travailler en autonomie sur un sujet.

Nissan évoque l'utilisation de l'IA pour créer de futurs véhicules, selon les besoins de son catalogue : compactes, berlines, routières, monospaces, breaks, et ainsi de suite... une menace pour les designers ? Pas à court et à moyen terme : il s'agit plus d'accompagner leur travail en proposant des idées sur lesquelles ils peuvent ensuite travailler. Mais à plus long terme, leur rôle pourrait être davantage marginalisé.

http://www.numerama.com/tech/182497-nissan-serena-conduite-autonome.html