Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Dyson travaillerait-il à une voiture électrique ?

Des aspirateurs à la voiture ? L'industriel britannique Dyson travaillerait à la création de sa propre voiture électrique, selon un document de l'administration britannique, modifié depuis sa publication.

C'est une jolie gaffe que celle du gouvernement britannique. Alors qu'il devait s'agir d'un secret industriel, le Guardian rapportait hier qu'un document officiel de l'administration faisait état du plan de développement de l'entreprise Dyson, soutenu en partie par l'argent du contribuable, et qu'il y figurait un projet de voiture électrique.

« Le gouvernent finance Dyson pour développer une nouvelle voiture voiture à batterie électrique dans ses bureaux de Malmesbury, dans le Wiltshire. Ceci sécurisera un investissement de 174 millions de livres sterling dans la région, créant plus de 500 emplois, pour la plupart dans l'ingénierie », écrivait l'administration de sa Majesté.

Mais après que le journal britannique a extrait l'information pour en faire un gros titre, le document diffusé par le gouvernement a été modifié. Il n'y est plus fait état d'un véhicule électrique. Il indique simplement désormais que « le gouvernement fournit une subvention jusqu'à 16 millions de sterling à Dyson pour soutenir la recherche et le développement de technologies de batteries sur leur site de Malmebury ».

Dyson, qui a déjà annoncé un plan quinquennal d'investissement d'un milliard de livres pour développer des batteries électriques, n'a pas souhaité commenter l'information ou la modification opérée par l'administration britannique. En pleine forme, l'entreprise rendue célèbre par ses aspirateurs sans sac a vu son bénéfice croître de 20 % sur 2015, grâce à un triplement de ses ventes en Chine, et avait annoncé en octobre dernier l'acquisition de Sakti3, une startup qui a développé une nouvelle technologie de batterie lithium-ion à haute densité.

Dans sa vidéo de présentation, il est fait état de son utilisation pour des voitures électriques :

https://youtu.be/gTAhdJRkQ0s