Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le paiement sans contact arrivera-t-il dans nos vêtements ?

De plus en plus utilisée, la technologie du paiement sans contact ira-t-elle réellement jusque dans les fibres textiles de nos vêtements ? C'est une des idées de Visa.

La technologie du paiement sans contact n'a sûrement pas fini de faire parler d'elle, bien au contraire. Cartes bancaires, smartphones, bracelets connectés ou encore montres intelligentes... Lors du Mobile World Congress Visa et MasterCard ont annoncé vouloir étendre la technologie du paiement sans contact jusqu'aux vêtements !

Capture d’e?cran 2016-02-22 a?</span> <span class=15.25.02" width="680" height="435" />

À travers son nouveau programme intitulé Visa Readyla société américaine éponyme s'attèle à créer toujours plus de solutions dans le domaine du paiement sans contact. En partenariat avec Wise Key, entreprise spécialisée dans la sécurité en ligne, Visa souhaite intégrer le sans contact dans les montres ou encore les sacs à mains.

Sans plus de détails sur les supports et vêtements qui seront peut-être concernés par le sans contact, ces projets de la part de Visa marquent une nouvelle avancée vers le wearable technologie (textile intelligent) ? Depuis quelques années, surtout dans le domaine du sport, des fabricants intègrent des capteurs dans les vêtements afin de suivre les efforts et avancées des sportifs. Google s'est également lancé dans l'aventure des tissus intelligents avec son Projet Jacquard.

Pourtant réticents depuis sa mise en place, la technologie du paiement sans contact gagne tout de même de plus en plus de terrain chez les Français. Le sans contact serait d'ores et déjà utilisé dans 30 % des transactions dont les sommes sont inférieures à 20 euros.

Cette technologie fait néanmoins l'objet de polémiques concernant la sécurité et la prétendue facilité avec laquelle des pirates pourrait ponctionner votre compte bancaire en moins d'une minute. Pas sûr, dans ces conditions que les individus soient prêts à se transformer en « carte bancaire géante ».