Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft est « inquiet » pour ceux qui gardent Windows 7

Selon le directeur marketing de Microsoft, continuer à utiliser Windows 7 serait potentiellement dangereux pour la santé de l'ordinateur.

Tout est bon pour convaincre les utilisateurs de migrer vers Windows 10 et ses indiscrétions et ses futurs services publicitaires additionnels, même le FUD ? Comme le rapporte Clubic, le directeur marketing de Microsoft, Chris Capossela, était récemment l'invité d'un podcast sur Windows Weekly, dans lequel il a prévenu que les utilisateurs de Windows 7 devaient désormais utiliser cette version « à leur propre risque et péril », alors que Windows 10 serait sûr.

Le support technique de Windows 7 avec les mises à jour de sécurité est assuré en principe jusqu'en 2020, ce qui fait qu'il n'y a aucune raison particulière de s'inquiéter de la sécurité de l'OS, en tout cas pas davantage qu'avec Windows 8 ou Windows 10. Mais ce qui est inquiète le plus Microsoft est surtout dans le confort d'utilisation et le support des drivers dans le temps.

« Nous sommes vraiment inquiets lorsque des gens utilisent un système d'exploitation âgé de 10 ans et avec lequel la prochaine imprimante qu'ils achèteront ne fonctionnera pas très bien », a-t-il expliqué, alors que Windows 7 aura dix ans en octobre 2019. « Nous encourageons nos partenaires logiciels et matériels à concevoir de nouvelles choses géniales en tirant au maximum parti de Windows 10 mais qui rendent d'emblée les anciens produits vraiment mauvais en comparaison, et c'est sans parler des virus et des problèmes de sécurité ».

15 ans après sa sortie, Windows XP reste installé sur plus de 10 % des PC. Et sept ans après sa sortie, Windows 7 reste le système d'exploitation majoritaire sur les ordinateurs, avec 55,6 % de parts de marché, soit plus que l'ensemble des autres Windows réunis.