Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google ajoute une nouvelle étape de sécurité à la suite Workspace

Le groupe Google annonce une double authentification dans Workspace, en cas d'action jugée « risquée », sans préciser réellement à quelles occasions ce dispositif se mettra en place.

Google va accroitre ses normes de sécurité sur la suite professionnelle Workspace. Le groupe détaille cette mise à jour dans un billet de blog publié ce 9 août 2022. Les outils – Gmail, Docs, Sheet, Meet – du géant de la tech sont utilisés par plus de deux milliards de personnes à travers le monde. Cette écrasante popularité dans le monde du travail en fait une cible privilégiée des hackers. Ces derniers cherchent généralement à usurper le mail d'un employé afin de piéger les autres avec un rançongiciel, un vol de données ou un transfert de fonds.

Pour éviter ces incidents, Google introduit une double authentification dans la suite workspace qui sera demandée en cas d'action jugée « risquée ». Les administrateurs seront les premiers informés et obligés de taper un code secret en cas de modification dans le système, d'ajout de nouveau profil ou de changement de mot de passe par exemple. L'utilisateur ordinaire verra moins le changement, la double authentification lui sera demandée en cas d'action « à risque » indique Google, sans donner plus de précision.

Google Docs
Les hackers tentent parfois d'intégrer des liens frauduleux dans un document pro. // Source : Google Docs

Une croissance des normes de sécurité

De fait, la 2FA est déjà activée pour le service de messagerie. Selon les règles établies par l'entreprise, le mot de passe peut être modifié uniquement sous le contrôle de l'administrateur. On a encore un peu de mal à imaginer quand l'employé lambda aura besoin de taper un code. Cette mise à jour sera potentiellement plus visible du côté des administrateurs. 

Le groupe ajoute successivement des nouveaux moyens de sécurité depuis quelques mois, avec des notifications aux administrateurs en cas de manipulation douteuse d'un utilisateur, un chiffrement des vidéos sur Google Meet ainsi que l'ajout de signature électronique sur Docs depuis Workspace. Le principal concurrent reste la suite Microsoft, avec un large éventail de mesures de sécurité également, mais moins d'utilisateurs : autour d'un milliard à travers le monde.