Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Une influenceuse russe se moque des Ukrainiens, Booking annule toutes ses réservations

Yulia, jeune influenceuse russe en vacances en Autriche, a posté sur Telegram des vidéos où elle se moquait d'Ukrainiennes rencontrées dans la rue. Dans la foulée, la plateforme Booking a supprimé toutes les réservations hôtelières de la concernée. 

Le retour de bâton aura été rapide. Une influenceuse russe, suivie par plus de 90 000 personnes sur Telegram, a posté le 8 août 2022 une vidéo d'elle se moquant de deux jeunes Ukrainiennes dans la rue. Elle chante « La Russie vaincra », « Faisons un referendum à Kherson (région occupée de l'Ukraine) » avant de les insulter. La scène se déroule en Autriche, dans la ville de Salzbourg.

https://twitter.com/Russiaconflict/status/1556754577038483458?s=20&t=c9bLXpYBlmnQ227b7FdCsA

Le lendemain, une nouvelle vidéo a été publiée sur sa chaîne, cette fois avec un autre ton. La jeune femme explique que toutes ses réservations à Vienne, passées sur le site Booking, ont été annulées dans la journée et qu'elle n'aura pas droit aux remboursements. Après avoir fait une réclamation à la plateforme hôtelière, elle enchaine avec une autre vidéo dans laquelle elle déclare : « Vous m'avez gâché mes vacances bande de sal*pes ».

https://twitter.com/Flash43191300/status/1556749294094385152?s=20&t=4Ov5KdyBZZuY9_k20byhKQ

Telegram, un réseau privilégié par les Russes

L'app Telegram était déjà très utilisée en Russie. Depuis l'invasion, l'application est devenue le service de messagerie le plus populaire du pays. De nombreux canaux diffusent des images des combats, des morts, que ce soit russes ou ukrainiens, et servent également de relais de propagande au Kremlin. La liberté de ton sur la plateforme attire de nombreux groupes extrémistes.

Roscosmos Telegram
Sur Telegram, l'agence spatiale russe avait affiché son soutien à l'invasion de l'Ukraine. // Source : Capture d'écran

Yulia, l'influenceuse, avait par ailleurs déclaré sur sa chaîne (Telegram) qu'elle quittait WhatsApp et Instagram pour Telegram. Elle invitait tous les Russes à faire de même. Sur son canal, elle propageait de nombreux messages de haine envers les Ukrainiens, niant l'existence du pays et justifiant l'invasion. La jeune russe réside en Allemagne et s'était illustrée en mai dernier en s'affichant avec un drapeau du pays devant une manifestation d'Ukrainiens à Munich contre l'invasion. Après l'annonce de Booking, qu'elle a jugée décevante, elle aurait supprimé sa chaîne le 9 août.